Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Une ONG sensibilise sur le VIH/Sida et la sécurité routière à San Pedro

Publié le vendredi 30 novembre 2018  |  AIP


San Pedro, Le Mouvement chrétien d’assistance médico-sociale de Côte d’Ivoire (MOCAM-CI) a organisé, jeudi, au quartier Jules Ferry de San Pedro, une journée de sensibilisation sur le VIH/Sida et la sécurité routière à l’intention des populations locales et des travailleurs de la société exécutant les travaux de bitumage des voiries dudit quartier.

Cette séance se situe dans le cadre du volet social et environnemental du Projet de renaissance des infrastructures de Côte d’Ivoire (PRICI) initié par le Gouvernement ivoirien avec l’appui financier de la Banque mondiale. Les travaux de bitumage débutés en mai, devraient s’achever à fin décembre 2018.

Selon le directeur exécutif de MOCAM, Koffi Raymond, cette deuxième campagne de sensibilisation vise à "amener les populations riveraines de la voirie en construction à comprendre l’opportunité de la route, à respecter les consignes de sécurité routière dans la zone du projet pour éviter les accidents".

Il s’est agi également d’attirer l’attention des populations et des travailleurs sur la pandémie du VIH/Sida, à la veille de la journée mondiale de lutte contre cette maladie, afin de leur indiquer les mesures à adopter pour s’en prémunir. Un spécialiste de santé a expliqué la maladie, présenté les voies et moyens de contamination, et expliqué les comportements à risques, avant de rassurer sur la prise en charge médicale.

Après une première campagne en août, en partenariat avec le PRICI et la société Colas en charge des travaux, une autre campagne est prévue pour le 15 décembre prochain et portera sur la sécurité routière et les ouvrages de drainage et d’environnement.

Le MOCAM-CI a pour mission de mener des campagnes de sensibilisation sur le VIH/Sida et la sécurité routière, les soins et le suivi social des populations impactées par les projets, indique-t-on.

(AIP)

Jmk/kp
Commentaires


Comment