Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Journalisme / Traitement de l’information : une rencontre internationale sur le fact-checking annoncée le premier trimestre de 2019

Publié le dimanche 2 decembre 2018  |  RTI 1
Média
© Abidjan.net par Marc ATIGAN
Média et presse: le Fact Checking au centre d`une conférence à Abidjan
Abidjan le 30 Novembre 2018. Conférence et atelier animés par la RTI sur le Fact Checking dans le cadre de l`Africa Web Festival 2018.


Le groupe de médias de service ivoirien, Radiodiffusion Télévision Ivoirienne (RTI) entend organiser dans le premier trimestre de l’année 2019, « les assises du fact-checking ». C’est l’annonce faite par le Directeur Général de RTI lors de la conférence sur le fact-checking à l’occasion de l’Africa Web Festival 2018 organisée Vendredi 30 Novembre dernier par la RTI dont le thème est » le Fact Checking : Effet de mode ou valeur ajoutée au métier de journaliste ».

Compris comme une pratique journalistique, le fact-checking ou « vérification des faits » consiste d’une part à vérifier la véracité des faits et l’exactitude des chiffres et données présentés dans les médias par les politiques ou experts, mais aussi à évaluer le niveau d’objectivité des médias eux-mêmes dans le traitement de l’information. Il est devenu une nécessité, plus qu’un effet de mode dans les rédactions.

Prenant la parole, Ahmadou Bakayoko, Directeur général de la RTI, a montré tout l’intérêt de la vérification dans le traitement de l’information. « L’exigence du public, mais surtout les enjeux d’avenir et notre mission nous obligent à produire de l’information de qualité et de crédibiliser ainsi nos médias au plan local et international. C’est pour cela que dans une logique de partage d’expériences, nous ambitionnons organiser les assises du fact-checking dans les mois prochain » a informé le patron de la maison bleu.

Tour à tour, Sylvie Touré, rédactrice en chef adjoint en charge de l’information en ligne du média public ivoirien (RTI), Anne-Sophie de l’agence France Presse (AFP) et Samba de Africa Check, ont situé les enjeux de cette pratique plus que nécessaire pour leurs rédactions et les journalistes. « Avec la masse d’informations produite au quotidien, la possibilité offerte par les nouvelles technologies de partager aussi facilement des affirmations, des faits, des images sur les réseaux sociaux sans qu’il soit possible de les vérifier, devant la soif du sensationnel de certains médias, la recherche de la vérité et de l’information juste est devenue plus que nécessaire pour les médias et les journalistes que nous sommes » a insisté Sylvie Touré avant d’ajouter que la RTI a ,depuis quelques années initié une offre d’information 100% numérique « RTI info » qui est soutenu par un dispositif de fact-checking « les vérificateurs de l’info ». « il est apparu important pour nous média public de filtrer, prouver et vérifier par les techniques et outils simples que la masse d’informations qui nous parvenait ou diffusée sur les nouveaux supports que sont Facebook, Twitter, WhatsApp peuvent être fausses et donc susceptibles de créer la confusion dans l’esprit de nos audiences » a-t-elle précisé.

A sa suite, les autres panelistes, Anne Sophie de AFP et Samba de Africa Check ont aussi indiqué les motivations de la mise en place de dispositifs de Fact-Checking au sein de leur rédaction.
Commentaires


Comment