Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Korhogo/ Campagne de commercialisation de la noix de cajou 2018-2019 : les délégués régionaux élus et les administrateurs de la fédération nationale des producteurs d’anacarde de Côte d’Ivoire (FENAPACI) en conclave

Publié le vendredi 7 decembre 2018  |  Abidjan.net
Campagne
© Abidjan.net par Aly OUATTARA
Campagne de commercialisation de la noix de cajou 2018-2019 : les acteurs de la fédération nationale des producteurs d’anacarde de Côte d’Ivoire en conclave à Korhogo
Vendredi 07 Décembre 2018 à Korhogo. Campagne de commercialisation de la noix de cajou 2018-2019 : les délégués régionaux élus et les administrateurs de la fédération nationale des producteurs d’anacarde de Côte d’Ivoire (FENAPACI) en conclave


En prélude de la prochaine campagne de commercialisation de l’anacarde 2018-2019 qui démarre bientôt , les délégués régionaux élus des zones de production et les administrateurs de la fédération nationale des producteurs d’anacarde de Côte (FENAPACI) d’Ivoire venus des 19 régions administratives du pays étaient en conclave le 04 Décembre 2018 à Korhogo au Nord de la Côte d’Ivoire, la ville qui abrite le siège de leur structure sur convocation du président du conseil d’administration (PCA) Bamba Adama. L’ordre du jour de cette rencontre a stipulé autour des points suivant : présentation du bilan de la campagne de cajou 2018, préparatifs de la campagne 2019 dont les dossiers à fournir pour l’obtention de l’agrément d’achat des coopératives, compte rendu de l’atelier de Grand Bassam, préparatifs de l’assemblée général annuelle de la FENAPACI…

Le PCA Bamba Adama a au cours de son propos liminaire adressé des mots de gratitude et de reconnaissance a l’endroit du premier ministre , ministre du budget et du portefeuille de l’état Amadou Gon Coulibaly et du ministre de l’agriculture et du développement rural Coulibaly Sangafowa Mamadou et du gouvernement ivoirien pour la mise en place du fonds de la banque mondiale PPCA et souhaiter que les fonds soient destinés à la réalisation d’unités de transformation de proximité au profit des coopératives agricoles de producteurs « car nous nous apprêtons pour la mise en place d’ interprofession de la noix de cajou car la filière anacarde est une filière autonome et cotisante. Nous espérons une campagne commerciale 2019 réussie pour le bonheur de chacun et du développement de la Côte d’Ivoire ».

Les conditions d’obtention des agréments et autres documents relatifs à la commercialisation du cajou exigée disent –ils par les autorités du conseil du coton et de l’anacarde au titre de l’année 2019 pour l’achat ont été fortement décriés par l’ensemble des délégués régionaux élus et des administrateurs de la FENAPACI. Ils ont également relevé que le bilan de la campagne 2018 a été catastrophique pour la filière à cause de la mévente de la production dont des stocks sont encore visibles dans les magasins et dans les villages. Les délégués régions élus et les administrateurs ont enfin souhaité une amélioration des conditions notamment la taxe du droit de sortie (DUS) qui a été revu à la baisse au cours de la commercialisation 2019.

Le PCA Bamba Adama et les participants de ce conclave de korhogo ont enfin décidé en point de mire la mise en place de l’interprofession de la noix de cajou de façon éminente. « nous avons convenu d’envoyer la filière cajou à l’interprofession notamment l’organisation interprofession de la noix de cajou (OIA) de façon urgente.. Car une interprofession est un outil important de développement d’une filière surtout qu’elle soit agricole » anoté le PCA de la FENAPACI.

Aly OUATTARA
Commentaires


Comment