Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Bonne gouvernance : remise de certificats de fin de formation à des facilitateurs du budget participatif

Publié le dimanche 16 decembre 2018  |  Abidjan.net
Cérémonie
© Abidjan.net par Elisée B. Avec A.P
Cérémonie de remise de diplômes à des professionnels ivoiriens du développement local
Abidjan le 12 décembre 2018. La cérémonie de remise de diplômes à des professionnels ivoiriens du développement local s`est déroulée ce mercredi à la Direction de la Décentralisation et du Développement Local (DGDDL) au Plateau.


Les auditeurs experts en gestion de budget participatif ont réçu, ce mercredi 12 décembre leurs certificats de fin de formation.

La cérémonie s’est déroulée à la Direction de la Décentralisation et du Développement Local (DGDDL) au Plateau, en présence des parents et amis des récipiendaires et leurs responsables hiérarchiques.

« Au moment où la Côte d’ivoire assiste au renouvellement des conseils des collectivités marqué par l’installation des organes des entités décentralisées, il était judicieux de former des agents en vue d’accompagner les élus locaux dans l’approche de budget participatif qui est un instrument de bonne gouvernance » à expliqué Lazare Dago Djahi, Directeur Général de la décentralisation et du développement local.

Le budget participatif (BP), est un mécanisme (ou un processus) par lequel les populations décident de l’affectation de toutes ou partie des ressources publiques disponibles, et sont associées aux décisions relatives à cette affectation. Il repose sur six (6) principes que sont : la participation, l’inclusion, la solidarité, la transparence, l’efficacité et la transversalité.

Le Directeur Général de la décentralisation à saisir l’occasion pour inviter les maires et élus locaux à présenter leur projet de budget à leurs citoyens, ils devraient arriver à le faire avant que ce budget ne soit adopté.

Aux populations, il les a exhorté à participer aux réunions du conseil municipal et régional car dit-il : « loin de se limiter à l’élection des détenteurs des pouvoirs exécutifs et législatif, la participation du citoyen prend également la forme de décisions sur les priorités de dépenses et de contrôle de la gestion des pouvoirs publics » a-t-il insisté.

Cette formation a été faite par le Centre Africain de Management et de Perfectionnement (CAMPC). Son Directeur Général, Joseph Kaudjis, a indiqué que sa structure était engagée à accompagner le renforcement de capacité des agents de la Direction générale de la décentralisation dans le cadre du protocole d’accord de Marrakech.

Les experts auditeurs ont exprimé toute leur gratitude au Directeur Général de la décentralisation et du développement local, a qui, ils ont fait la promesse de mettre en application cette connaissance pour l’atteinte des objectifs de la Direction de la décentralisation.


Elisée B. Avec A.P
Commentaires


Comment