Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Pont de Dioulatiédougou : un gain de 100 km

Publié le jeudi 27 decembre 2018  |  CICG-Côte d’Ivoire
Pont
© Primature par DR
Pont de Dioulatiédougou : un gain de 100 km


Plus d’un an après sa mise en service en 2017, le Pont de Dioulatièdougou, dans le département d’Odienné, impacte positivement les conditions de vie des populations. L’ouvrage permet aujourd’hui, un gain de 100 km sur le trajet Odienné-Dioulatièdougou-Séguéla.



Surplombant la rivière Tiemba, l’ouvrage, d’une longueur de 60 mètres, contribue à l’amélioration de la circulation des biens et des personnes entre Odienné et Séguéla, en passant par les sous-préfectures de Dioulatièdougou et Djibrosso.



«Nous sommes très contents de ce pont qui offre désormais une meilleure accessibilité à notre localité. Malgré la forte montée des eaux en saison des pluies, nous n’avons plus de difficultés dans nos déplacements. Par le passé, nous étions obligés de nous déplacer en pirogue. Nous remercions le Président Alassane Ouattara et son gouvernement pour le gain de temps et tous les autres avantages que ce pont nous apporte », se réjouit Moussa Coulibaly, Secrétaire Général de la commune de Dioulatièdougou.


Nadrin Diarrassouba, dactylographe à la sous-préfecture de la localité, témoigne aussi des bienfaits de l’infrastructure « Nous sommes très contents, car ce pont nous rend d’énormes services. Il permet à certains de se rendre facilement à Odienné pour y travailler et à d’autres d’y effectuer des courses rapides. Ce qui n’était pas le cas auparavant. Aujourd’hui, je peux dire que notre village a retrouvé un regain de vie ».



Le pont est devenu un facteur important dans le processus de développement socio-économique de la sous-préfecture. Pour davantage valoriser ledit pont, il est prévu le bitumage de l’axe Odienné-Kani (long de 179 km) via Dioulatièdougou-Djibrosso.



Le Pont de Dioulatièdougou a été financé par le gouvernement ivoirien, pour un coût de 1,152 milliard de FCFA. C’est en 2001 que les travaux ont démarré. Après mille et une péripéties, ils ne reprendront qu’en 2015, pour s’achever en 2017.

Centre d’Information et de Communication Gouvernementale (CICG) – Côte d’Ivoire
Commentaires

Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment

Comment