Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Mobile paiement - Le Maroc passe à l’interopérabilité

Publié le lundi 31 decembre 2018  |  Le matin
Mobile
© Autre presse par DR
Mobile paiement - Le Maroc passe à l`interopérabilité


Un pas de géant a été franchi en 2018 dans la dématérialisation des paiements. Le cadre réglementaire et la plateforme technique pour l’interopérabilité sont bouclés et les opérateurs agréés peaufinent leurs offres commerciales pour démarrer. C’est un nouvel écosystème censé contribuer à l’inclusion financière.

L’année 2018 aura marqué le paysage monétique et digital marocain avec la finalisation de l’écosystème du mobile paiement, le M-wallet. Pour l’heure, neuf établissements ont bouclé la phase d’homologation et cinq, dont un établissement de paiement, ont déroulé, avec succès, des tests de transactions inter-opérées, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Initié et soutenu par BAM et l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), le «M-wallet» devrait encourager l’utilisation des paiements électroniques et réduire la circulation du cash, jugé coûteux, tout en favorisant l’inclusion financière. Défi majeur, l’interopérabilité au Maroc a permis la syndication des établissements de paiement, des acteurs bancaires et télécoms entre autres.

En dehors des règles de place, chaque acteur garde la liberté de positionner son offre et de l’enrichir de services complémentaires de son choix. Selon les projections, la solution (M-wallet) devrait séduire, d’ici 5 ans, 6 millions d’utilisateurs et enregistrer 1,3 milliard de transactions, soit 50 à 60 milliards de DH.
En clair, le titulaire d’un téléphone mobile, qui a déjà un compte auprès d’une banque ou auprès d’un établissement de paiement, pourra transférer de l’argent à un bénéficiaire et également payer ses achats auprès d’un commerçant en utilisant le M-wallet sur son téléphone portable. Ce portefeuille électronique permet aux consommateurs de stocker un ou plusieurs comptes de paiement sur leurs smartphones. Il permet aussi de réaliser tous types d’opérations quotidiennes depuis n’importe quel endroit à partir du moment où l’on dispose du matériel et de l’application nécessaires, et d’un accès à Internet.
... suite de l'article sur Autre presse

Commentaires


Comment