Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Rapprochement Bédié – Soro : « Les politiques nous ont habitués aux alliances les plus abracadabrantesques » (Serge Djibré)

Publié le lundi 31 decembre 2018  |  leprogres.ci
Rencontre
© Partis Politiques par DR
Rencontre de Haut Niveau entre leurs Excellences, Henri Konan Bédié, Président du PDCI-RDA et SORO Kigbafori Guillaume, Président de l’Assemblée Nationale
Lundi 17 décembre 2018. Leurs Excellences, Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA et SORO Kigbafori Guillaume, Président de l’Assemblée Nationale, se sont rencontrés à Daoukro et ont longuement échangé sur la situation politique nationale et internationale.


Abidjan – L’Ivoirien résidant à Paris, Serge Djibré, Président de l’association « Engagement citoyen, c’est moi », critique les « alliances politiques » en Côte d’Ivoire, parle de la présidentielle de 2020 et annonce des rencontres à Abidjan en vue de « porter la voix d’une nouvelle espérance », dans un entretien dimanche avec Le Progrès.

Monsieur le Président, vous qui observez de loin l’actualité ivoirienne. Quelle est l’image que la diaspora ivoirienne a de son pays au regard de l’actualité politique marquée par la crise au Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), le retrait de ce même parti du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (Rhdp, coalition au pouvoir), la partition de certains partis politiques ?

À l’instar d’un bon nombre de citoyens, nous sommes épuisés par ces crises interminables, à répétition entre les partis politiques d’une part et entre les acteurs politiques eux-mêmes d’autre part.

Cette atmosphère de tension que ne semble pas percevoir la classe politique dans son ensemble, nous rend inquiets.

Lors d’une conférence de presse que vous avez animée le 22 novembre à Paris, vous avez dénoncé « l’incapacité » de la classe politique à garantir la paix sociale. Et pourtant, les partis au pouvoir s’apprêtent à lancer le 26 janvier 2019 un « seul grand parti politique », dénommé le Rhdp, clamant haut et fort qu’il représente le « seul gage » de la paix et de la stabilité. Qu’est-ce qui vous fait croire au contraire ?
... suite de l'article sur Autre presse

Commentaires


Comment