Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Faits Divers
Article
Faits Divers

Un match de football à l’origine d’un conflit communautaire à Brou Akpahoussou (Andé)

Publié le vendredi 4 janvier 2019  |  AIP
Eliminatoires
© Abidjan.net par Atapointe
Eliminatoires de la CAN Cadets « Madagascar 2017: les Eléphanteaux à l`entrainement
Jeudi 18 Août 2016. En prélude au match qui les opposera au cadets Beninois, les Elephanteaux se sont entraînés au Centre Technique National de Football de Bingerville


Dimbokro - Un match de football disputé mercredi a entraîné un conflit entre les communautés Malinké et Agni, jeudi à Brou-Akpahoussou, un village de la sous-préfecture d’Andé, occasionnant des dégâts matériels importants, notamment la destruction d’habitations au quartier Dioulakro de la localité, a appris l’AIP, vendredi de source préfectorale.

Selon le sous-préfet de d’Andé, Allah Yao Alain, joint au téléphone par l'AIP depuis Dimbokro, qui a déploré l'incident, une finale d’un tournoi de football qui opposait l’équipe du quartier Dioulakro à celle du quartier Agni serait à la base du conflit. Un penalty sifflé en faveur de l’équipe du quartier Agni, à quelque 10 mn de la fin du match, a été contesté par les joueurs de l’équipe de Dioulakro, et il s’en est suivi une bagarre au cours de laquelle le trophée a même été détruit, a-t-il expliqué.

Après des conciliabules qui ont mis fin aux échauffourées, les jeunes de Dioulakro se sont rendus à la chefferie pour présenter leurs excuses. Le chef a jugé utile de renvoyer au lendemain, le temps que les esprits s’apaisent, pour une résolution définitive du différend, a poursuivi le sous-préfet Alla.

Cette source indique que "c’est dans cette attente que les jeunes du quartier Agni ont fait irruption, jeudi matin, dans le quartier Dioulakro détruisant les habitations".

«Il n’y a pas eu de perte en vies humaines ni de blessés graves », relève le sous-préfet, qui dit s'être rendu ce vendredi matin dans la localité.

Il annonce également qu’un détachement du peloton mobile de Daoukro et de la brigade de gendarmerie de Bongouanou a été dépêché dans la localité, où le calme est revenu.

(AIP)
ik/tm
Commentaires


Comment