Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

« 156 actions prioritaires » contenues dans le programme social du gouvernement pour « 12 projets phares »

Publié le mercredi 9 janvier 2019  |  AIP
Conseil
© Présidence par DR
Conseil des Ministres du Mercredi 09 Janvier 2019
Mercredi 09 janvier 2019. Au Palais de la Présidence de la République.Premier Conseil des Ministres de l`année 2019, présidé par le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA.


Abidjan- Le gouvernement, lors d’un conseil ministre, mercredi, a présenté les grands axes de son programme social 2019-2020 qui verra le déploiement de 156 actions prioritaires pour 12 projets phares à impact large et rapide déclinés.

Le président de la République, Alassane Ouattara, lors de son message à la Nation à la veille du nouvel an, a placé 2019 sous le signe du renforcement de l’action sociale du gouvernement. Doté d’une enveloppe de 727,5 milliards FCFA, le programme vise à impacter davantage le quotidien des populations ivoiriennes notamment les couches les plus vulnérables, à travers un meilleur accès aux services sociaux de base et une réduction du coût de la vie.

Le gouvernement, instruit de traduire la vision en réalité, a adopté, lors du premier conseil des ministres de l’année, une communication relative à la mise en œuvre de ce programme social dénommé PSgouv 2019-2020. Selon son porte-parole, Sidi Touré, la traduction en acte du programme se fera à travers 156 actions prioritaires contenues dans 12 projets phares à impact large et rapide.

« Il s’agit notamment du renforcement du programme de gratuité ciblé, de l’opérationnalisation progressive de la CMU, de l’intensification et de l’élargissement de la couverture des bénéficiaires des programmes de filets sociaux productifs, du développement d’activité d’autonomisation en faveur des jeunes et des femmes. De la baisse du tarif social de l’électricité, du renforcement du programme d’accès à l’eau potable en milieu rural et de l’accélération du programme des logements sociaux », a-t-il présenté, indiquant que le financement est en grande partie disponible.

Selon le porte-parole du gouvernement, l’Etat supportera sur fonds propre quelque 300 milliards quand plus de 250 milliards de francs CFA ont été déjà obtenus auprès de partenaires au développement. Le montant restant sera recherché sur les marchés mondiaux, dans les deux années à venir.

Il a annoncé, en outre, que pour la mise en œuvre du programme, le gouvernement prévoit la mise en place d’un comité de pilotage impliquant les organes et structures gouvernementaux, les collectivités locales, les partenaires techniques et financiers ainsi que le secteur et la société civile, en vue d’en assurer une bonne conduite.

Le président Ouattara, lors du conseil, a réitéré ses instructions, souhaitant que le programme fasse l’objet d’un suivi rigoureux. «J’attends de chacun de vous, de l’action et des résultats, dans le strict respect de la programmation financière arrêtée, afin d’atteindre le double objectif de répondre aux attentes de nos concitoyens et de maintenir les grands équilibres macro-budgétaires », a-t-il lancé à l’ensemble de son équipe, en entame de réunion.


kg/fmo
Commentaires


Comment