Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Espace UEMOA: Amichia dévoile les nouveaux projets du CCT

Publié le mercredi 16 janvier 2019  |  Ministères
Espace
© Ministères par DR
Espace UEMOA: Amichia dévoile les nouveaux projets du CCT
Jeudi 10 janvier 2019. Ouagadougou au Burkina. En marge de la célébration des 25 ans de l’UEMOA, Le Conseil des Collectivités Territoriales de l’espace UEMOA (CCT-UEMOA) a décidé de s’attaquer au phénomène des enfants de la rue et d’œuvrer pour le bien-être de la jeunesse dans l’espace UEMOA. La décision a été portée à la connaissance des acteurs et partenaires de cette espace par le président de cet organe de l’UEMOA, Monsieur François Albert Amichia.


Le Conseil des Collectivités Territoriales de l’espace UEMOA (CCT-UEMOA), a décidé de s’attaquer au phénomène des enfants de la rue et d’œuvrer pour le bien-être de la jeunesse dans l’espace UEMOA. La décision a été portée à la connaissance des acteurs et partenaires de cette espace par le président de cet organe de l’UEMOA, Monsieur François Albert Amichia. C’était le 10 janvier 2019, à Ouagadougou au Burkina, en marge de la célébration des 25 ans de l’UEMOA, sous le thème « 25 ans de progrès vers l’Intégration régionale : ensemble pour relever le défi de la libre circulation des personnes et des biens ». Le CCT entend donc prendre à bras le corps ce sujet, à travers la « campagne des villes sans enfants de la rue », pour attirer l’attention de la communauté de l’espace UEMOA mais aussi continentale et mondiale sur l’engagement des collectivités territoriales à endiguer ce fléau. « Le CCT, à travers le réseau des femmes élues locales de l’UEMOA, est engagé à porter cette initiative visant le mieux-être de nos enfants … », a soutenu le président Amichia. Aussi, espère-t-il l’accompagnement de partenaires comme le Fonds Mondial pour le Développement des Villes (FMDV) avec lequel il a, justement, signé une convention, en marge de cette célébration des 25 ans de l’UEMOA. Il compte également sur le soutien de Cités et Gouvernements Unis Locaux d’Afrique (CGLUA) qui a d’ailleurs exposé cette initiative au cours de la 8ème édition des Africités, en novembre dernier, à Marrakech au Maroc.

Par ailleurs, François Amichia a dévoilé que l’année 2019 marquera le début des actions concrètes du CCT. Il veut en effet poser des actions pour « répondre aux attentes sans cesse renouvelées de nos braves populations qui méritent d’excellentes conditions de vie, par l’accès à des services de base de qualité, à l’emploi décent pour les jeunes et le soutien permanent aux braves femmes dans la construction de sociétés où il fait toujours bon vivre, dans des sociétés où Lampedusa n’est pas un passage fatal, à la recherche d’un eldorado », a-t-il promis. Dans ce cadre le CCT procèdera bientôt au lancement du « Programme prioritaire de développement qui va créer de nombreux emplois pour les jeunes, redorer le blason touristique de cette ville de Lampedusa et lui permettre de retrouver ses lettres de noblesse », a-t-il précisé. L’objectif étant de lutter contre l’immigration clandestine vers l’Europe qui ne cesse d’endeuiller les familles africaines. Et le futur forum « Villes et Régions pour la coopération au développement », prévu les 04 et 05 février 2019, devrait permettre au CCT, invité par le Comité des Régions et de la Commission de l’Union Européenne, de consolider la mise en œuvre de ce projet.

Pour le reste, François Amichia a dressé un bilan satisfaisant des 7 premières années d’existence du CCT et de sa collaboration avec la faitière, commission de l’UEMOA. Tout comme il a salué le soutien renouvelé des partenaires comme la Coopération Suisse, l’Union Européenne, le Fonds Mondiale pour le Développement des Villes (FMDV), la Coopération Française, la Banque mondiale, le GIZ, la Fondation MAVA, et autres qui n’ont ménagés aucun effort pour accompagner cette structure de développement local dans la Sous-région ouest-africaine.

SERCOM
Commentaires


Comment