Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Des investissements de 1.320 milliards FCFA dans le secteur de l’eau d’ici à 2020

Publié le samedi 26 janvier 2019  |  AIP
Eau
© CICG-Côte d’Ivoire par DR
Eau potable: Le bonheur des femmes de Gbémazo
Démarrés en février 2016, les travaux de construction du château d’eau de Gbémazo, dans la sous-préfecture de Worofla, sont achevés. Le service d`approvisionnement en eau est désormais fonctionnel, au grand bonheur des femmes. L’infrastructure approvisionne les villages de Gbémazo, Konogo et Karaba, d`une population estimée à environ 5 000 habitants.


Abidjan - Le ministre de l’Hydraulique, Laurent Tchagba, a promis, jeudi, dans le cadre de la tribune de Fraternité Matin, qu’un montant de 1.320 milliards de francs CFA sera investi dans le secteur de l’eau d’ici à 2020.

«A la création du ministère de l’Hydraulique, le président de la République, à travers le Conseil présidentiel, a donné son accord pour que 1320 milliards de francs CFA puissent être investis dans le secteur de l’eau, en vue de relever les différents défis », a déclaré le ministre Tchagba Laurent, face aux journalistes.

Il a rassuré la population ivoirienne que tout sera mis en œuvre pour que, dans un délai d’un à deux ans, "tous les problèmes de l’eau potable trouvent des solutions idoines qui s’imposent", pour son plus grand bonheur.

Pour le cas spécifique de Bouaké et des villes environnantes, le ministre assure que "l’Etat de Côte d’Ivoire a pris des dispositions urgentes pour réaliser de gros investissements afin d’acheminer de l’eau depuis Béoumi pour renflouer le lac de Kossou". De telle sorte que, poursuit-il, le problème de distribution d’eau soit jugulé une bonne fois pour toute à Grabo, Sakassou, Djékanou, etc.

En ce qui concerne Abidjan, le ministre de l’Hydraulique a indiqué que, pour renforcer les investissements jusque-là réalisés, le gouvernement a donné son accord pour que "nous puissions produire de l’eau à partir de la Mé et d’Aghien, dans la commune de Cocody".

Laurent Tchagba a souligné qu’une fois ces investissements réalisés, les villes de Bouaké, d’Abidjan et les localités environnantes seront assurées d’une couverture totale en eau potable, respectivement jusqu’en 2030 et 2040.

(AIP)

bsp/fmo
Commentaires


Comment