Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara annonce la démission prochaine du président de l’Assemblée nationale

Publié le mardi 29 janvier 2019  |  Xinhua
Nouvel
© Abidjan.net par Marc ATIGAN
Nouvel an: cérémonie de présentation des vœux de la presse au Président de la République
Abidjan le 28 Janvier 2019. Présentation des vœux de la presse nationale et des organisations de presse au Président Alassane Ouattara à l`occasion du Nouvel An. Photo : Alassane Ouattara,Président de la République de Cote d`Ivoire.


Le chef de l'Etat ivoirien Alassane Ouattara a annoncé lundi à Abidjan la démission prochaine du président de l'Assemblée nationale, Guillaume Soro, deuxième personnalité politique en Côte d'Ivoire.

"Guillaume Soro va démissionner en février, c'est entendu et c'est déjà réglé", a déclaré M. Ouattara sans donner plus de précisions. Il a fait cette déclaration lorsqu'il recevait la presse nationale et internationale pour la présentation de ses voeux du Nouvel An.

Depuis le début de l'année, MM. Ouattara et Soro se sont rencontrés deux fois en tête-à-tête, pour discuter de la question de la démission de M. Soro, selon des observateurs. Les rumeurs de la démission du président de l'Assemblée nationale couraient depuis des mois à Abidjan.

A la veille du congrès constitutif du parti unifié, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, au pouvoir), considéré comme "le congrès de la clarification", des personnalités du RHDP avaient appelé le président de l'Assemblée nationale et des hauts responsables ou présidents d'institutions à déclarer leur appartenance au RHDP ou à "rendre le tabouret".

Le congrès s'est tenu samedi dermoer avec l'absence très remarquée de M. Soro qui a annoncé à la veille qu'il s'absentait de la Côte d'Ivoire du 25 janvier au 20 février et qu'il déléguait ses pouvoirs au vice-président de l'Assemblée nationale, Privat Oula, pendant cette période.

Depuis le début du processus de création du parti unifié RHDP et en prélude à l'élection présidentielle de 2020, la coalition au pouvoir depuis 2011 en Côte d'Ivoire connaît des dissensions marquées par le divorce d'avec le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI, d'Henri Konan Bédié) et le camp du président de l'Assemblée nationale M. Soro.
Commentaires


Comment