Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Près de 30 000 réfugiés ivoiriens sont encore en exil (DAARA)

Publié le samedi 2 fevrier 2019  |  AIP
La
© Autre presse par DR
La responsable DAARA, Mme Djeket Minata à côté du représentant du HCR, Mohamed Askia Touré à la frontière ivoiro-ghanéenne jeudi 31 janvier 2018


Abidjan - La responsable de la Direction d'aide et d'assistance pour les réfugiés et les apatrides (DAARA), Mme Djeket Minata, a indiqué que sur les 300 000 réfugiés ivoiriens, 90% sont rentrés et 10%, c'est-à-dire près de 30 000 sont encore en exil.

Elle a donc exhorté ceux qui sont rentrés à encourager ceux qui hésitent encore à le faire.

"A vous, chers compatriotes, enfants de la Côte d'Ivoire, je voudrais vous remercier d'avoir répondu à l'appel du président de la République, SEM. Alassane Ouattara, qui, dans la dynamique de la réconciliation vous a, à maintes reprises, tendu la main. Et pour joindre l'acte à la parole, il a procédé à la signature de l'ordonnance 2018-669 du 6 août 2018 portant amnistie en faveur des personnes poursuivies ou condamnées pour des infractions en lien avec la crise post-électorale de 2010 et des infractions contre la sûreté de l'Etat commises avant le 21 mai 2011", a-t-elle déclaré.

Elle s'adressait jeudi à Abidjan, au siège de sa structure, aux 54 réfugiés ivoiriens dont des anciens ministres rentrés en Côte d'Ivoire, en présence du représentant du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Mohamed Askia Touré.

Mme Djeket a exprimé sa joie de les voir revenir chez eux. "Je saisi cette occasion pour vous mettre en mission au nom de la paix en Côte d'Ivoire auprès de ceux qui hésitent encore à revenir, encourager-les à vous emboîter le pas afin qu'ensemble, nous relevons les défis de développement qui s'imposent à notre pays", a-t-elle souligné.

Ce convoi de réfugiés ivoiriens qui est arrivé jeudi en Côte d'Ivoire, est organisé par le ministère des Affaires étrangères et le HCR.

(AIP)

sdaf/cmas
Commentaires


Comment