Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les structures déconcentrées du ministère de l’Agriculture reconnaissantes à la tutelle

Publié le samedi 2 fevrier 2019  |  AIP
4ème réunion
© Ministères par DR
4ème réunion de cabinet élargie aux Directeurs Régionaux et Départementaux du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural
Jeudi 31 janvier 2019. Auditorium de l’immeuble de la Caistab, au Plateau. Traditionnelle rencontre du Cabinet élargie aux directeurs des structures déconcentrées du ministère de l’Agriculture et du développement rural (MINADER).


Abidjan – Les directeurs régionaux et départementaux de l’Agriculture et du Développement rural expriment leur reconnaissance au premier responsable de ce département, en l’occurrence le ministre Mamadou Sangafowa Coulibaly, pour avoir tenu les promesses faites en 2018.

« Cette 4ème rencontre est placée sous le sceau de la reconnaissance et du remerciement… », a déclaré leur porte-parole, Kouassi Pascal, directeur régional de l’Agriculture du Gbêkê, jeudi, à l’Auditorium de l’immeuble de la Caistab, au Plateau, à l’occasion de la traditionnelle rencontre du Cabinet élargie aux directeurs des structures déconcentrées du ministère de l’Agriculture et du développement rural (MINADER).

Au cours de cette activité organisée à la veille de la cérémonie officielle de présentation des vœux du Nouvel an au ministre, il a témoigné qu’une grande partie des problèmes soumis à la tutelle l’année dernière, en pareille circonstance, est soit satisfaite soit en cours de traitement.

M. Kouassi a cité, entre autres, la construction ou la réhabilitation de bureaux ou de logements des responsables locaux de l’Agriculture à l’intérieur du pays, la révision de l’Arrêté portant indemnisation des destructions des cultures, la dotation de matériels informatiques dotés de logiciels appropriés, l’octroi de véhicules neufs et l’organisation d’atelier dont une formation sur l’acte uniforme OHADA, au profit des structures déconcentrées du MINADER.

« Là où nous étions les derniers de la classe il y a quelques années, aujourd’hui, nous sommes fiers de dire que nous sommes classés parmi les premiers », s’est enorgueilli le porte-parole des directeurs régionaux et départementaux du MINADER.

Toutefois, au titre des préoccupations, il en a énuméré quelques-unes relatives à l’organisation de séminaires et de sessions de sensibilisation sur des sujets spécifiques, aux préparatifs des Journées de l’administration agricole délocalisées (JAAD) devenues un forum agricole majeur en Côte d’Ivoire, ainsi qu’à quelques tensions budgétaires inhérentes au budget de l’Etat.

Face à chacune des préoccupations, le ministre Sangafowa Coulibaly, a accordé une oreille attentive en faisant preuve de pragmatisme. En effet, séance tenante, il a demandé à ses collaborateurs concernés par les différents sujets soulevés d’apporter des éclaircissements, en appui à ses propres réponses. Pour clore, le ministre a invité ses interlocuteurs à « garder le cap » en 2019, pour apporter leur contribution au secteur pilier de l’économie ivoirienne.

Les grandes orientations pour l’année 2019 seront révélées vendredi lors de la cérémonie d’échanges de vœux, a-t-il annoncé.

cmas
Commentaires


Comment