Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Un Centre d’innovations vertes pour le secteur agro-alimentaire lancé en Côte d’Ivoire

Publié le lundi 4 fevrier 2019  |  AIP
Un
© Autre presse par DR
Un Centre d’innovations vertes pour le secteur agro-alimentaire lancé en Côte d’Ivoire
Dans le cadre de la coopération ivoiro-allemande, un Centre d’innovations vertes pour le secteur agro-alimentaire en Côte d’Ivoire (CIV-A) a été lancé lundi à Abidjan, matérialisé par la signature du contrat d’exécution par le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly et Dr Michael Dreyer, directeur pays du GIZ.


Abidjan – Dans le cadre de la coopération ivoiro-allemande, un Centre d’innovations vertes pour le secteur agro-alimentaire en Côte d’Ivoire (CIV-A) a été lancé lundi à Abidjan, matérialisé par la signature du contrat d’exécution par le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly et Dr Michael Dreyer, directeur pays du GIZ.

Le Projet CIV-A, d’un coût de 20 millions d’Euros, soit environ 13 milliards FCFA, est la concrétisation d’un financement qui a fait l’objet d’annonce lors de business meeting sur le Programme national d’investissement de deuxième génération (PNIA 2), en novembre 2017.

« (…) Il va permettre non seulement d’augmenter, mais aussi de diversifier les revenus des producteurs de cacao. Il servira de cadre pour promouvoir les innovations technologiques auprès des petits exploitants agricoles; développer des systèmes de préservation de la forêt; inciter les initiatives jeunes par le renforcement de la formation », a précisé le ministre.

Au total, 100 000 exploitants agricoles verront leurs revenus augmenter, 2 000 nouveaux emplois seront créés et plus de 15 PME agricoles seront directement soutenues par ce projet.

Selon le directeur du CIV-A, Juergen Koch, ce Centre est le 15ème implanté notamment en Afrique et en Inde. D’un coût global de € 227,7 millions, le projet, implémenté d’octobre 2014 à mars 2022, concerne le développement des chaînes des valeurs via des innovations pertinentes.

Commissionné par le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement, il a pour organisme de tutelle politique, le ministère ivoirien de l’Agriculture et du Développement rural, avec l’appui de plusieurs partenaires dont des collectivités territoriales ivoiriennes, des entreprises privées, la société civile et des organismes internationaux.

Le projet vise l’augmentation des revenus des petits producteurs de cacao, la création d’emplois par les innovations technologiques et la sécurité alimentaire. Le centre d’intervention se situe au niveau du District autonome de Yamoussoukro, également dans les régions du Sud-Est et du Sud-Ouest de la Côte d’Ivoire.

Cinq composantes thématiques sont visées, à savoir la culture durable de cacao sans déforestation, la diversification des cultures, la transformation locale (primaire et secondaire) et la commercialisation, les innovations dans le secteur du cacao, et enfin le réseautage et le dialogue international.

La cérémonie s’est tenue au Casino du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, notamment en présence de l’ambassadeur allemand, Michael Grau, et de la secrétaire d’Etat parlementaire BMZ chargée de la coopération, PSts’in Maria Flachsbarth.

cmas
Commentaires


Comment