Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

La Côte d’Ivoire et la Hollande signent une Déclaration d’intention en soutien aux startups du secteur agricole

Publié le vendredi 8 fevrier 2019  |  AIP
Signature
© Abidjan.net par PR
Signature de convention relative au programme d’accélération des start-up agricoles ivoiriennes « Speed Farmer »
Abidjan le 07 février 2019. Dans le cadre du programme d’accélération des start-up agricoles ivoiriennes dénommée « Speed Farmer », les gouvernements ivoiriens et hollandais ont signé ce jeudi un protocole d’accord à Abidjan.


Abidjan – La Hollande et la Côte d’Ivoire ont signé jeudi soir, à Abidjan, une Déclaration d’intention visant à soutenir ‘’Speed farmer’’, un programme intensif d’accélération de six mois destiné aux PME ivoiriennes innovantes de Foodtech et Agrotech.

Constituant l’une des interventions du projet Orange Corners de la Hollande, le programme ‘’Speed farmer’’ vise à accélérer l’accès de ces PME au marché et au financement.

Dans le cadre de ce programme, les PME sélectionnées se rendront aux Pays-Bas pour une visite d’étude et un rapprochement. Cela permettra aux PME et aux startups de créer des partenariats avec des entreprises néerlandaises afin de stimuler la croissance, la professionnalisation et le développement du secteur privé en Côte d’Ivoire.

La Déclaration d’intention a été signée par la Vice-Première ministre néerlandaise, ministre de l’Agriculture, de la Nature et de la Sécurité alimentaire, Mme Carola Schouten, et le ministre ivoirien de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly, lors d’une cérémonie organisée à l’hôtel Pullman, au Plateau.

A l’issue de la signature, le ministre ivoirien a souligné la qualité des relations entre les Pays-Bas et la Côte d’Ivoire, notant que cette Déclaration fixe l’intention des deux pays de renforcer leur coopération dans le secteur agricole et surtout dans le soutien à l’entreprenariat.

Le ministre Sangafowa a relevé l’importance du rôle du secteur privé dans les économies. « Aujourd’hui, l’agriculture, si elle veut attirer les jeunes générations, il faut qu’elle se modernise », a-t-il fait remarquer, se réjouissant de cette initiative des Pays-Bas en soutien aux startups ivoiriennes du secteur.

Quant à Mme Schouten, elle a précisé que ce projet mené spécialement en Côte d’Ivoire montre l’engagement des Pays-Bas en faveur des jeunes d’autant plus que l’agriculture est un secteur clé dans le développement d’un pays. « Nous avons développé notre agriculture en mettant le secteur public, le secteur privé et le secteur académique ensemble. Cela a été une réussite », a-t-elle indiqué.

Selon la Vice-Première ministre néerlandaise, la Côte d’Ivoire offre de nombreuses opportunités agricoles pour le secteur privé. Les jeunes, a-t-elle insisté, doivent avoir accès à la connaissance, au marché et au financement. D’où des programmes financés par la Hollande en vue d’aider l’Afrique de l’Ouest à développer l’agriculture.

Lors de sa visite de travail de deux jours entamée mercredi à Abidjan, Mme Carola Schouten a rencontré, outre les autorités étatiques, des PME et le Port autonome d’Abidjan ainsi que la Banque africaine de développement.


cmas
Commentaires


Comment