Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Nord du pays: plus de 09 milliards FCFA de recettes douanières à recouvrer en 2019

Publié le lundi 11 fevrier 2019  |  Abidjan.net
Nord
© Abidjan.net par DR
Nord du pays: plus de 09 milliards FCFA de recettes douanières à recouvrer en 2019
Les agents des bureaux de douanes des villes frontalières Pogo, Ouangologodougou du côté Mali et Burkina Faso et des 07 brigades mobiles de lutte contre les drogues et les stupéfiants, des villes de Ferkessedougou, Tengrela, M’Bengué et de Korhogo se sont retrouvés le 07 février 2019 dans les locaux de leur structure basée à Korhogo.


Les agents des bureaux de douanes des villes frontalières Pogo, Ouangologodougou du côté Mali et Burkina Faso, et des 07 brigades mobiles de lutte contre les drogues et les stupéfiants, des villes de Ferkessedougou, Tengrela, M’Bengué et de Korhogo, se sont retrouvés pour s’imprégner des travaux du dernier séminaire bilan 2018 et des perspectives de l’année 2019 assignés à la Direction Générale . C’était le 07 février 2019 dans les locaux de leur structure basée à Korhogo, dans le nord du pays.

Cette restitution au plan régional a été faite par le colonel Kamagaté Ibrahim, directeur régional des douanes du Nord. Des restitutions qui ont été sanctionnées par la mise en place des stratégies pour l’exécution des objectifs qui leur sont assignés, notamment le recouvrement de 09 milliards 200 millions CFA de recettes au titre de l’année 2019.

Avant de se rendre dans la soirée à la célébration de la 2e édition de repas de corps entre frères d’armes, les agents des bureaux de douanes, nord ivoirien, ont à la fin des travaux pris l’engagement, à l’humanité, de se surpasser et d’appliquer les instructions du directeur général des Douanes Da Pierre Alphonse, contrôleur général. Le directeur régional des douanes de la zone Nord, dans son propos, a présenté le bilan 2018 de sa région. Un bilan jugé encourageant eu égard à la recette annuelle de 08 milliards 800 millions FCFA, soit un taux de réalisation de 91, 06%, engrangée par son équipe. « Ces résultats ont permis à la direction régionale des douanes du Nord d’occuper la 2e place au plan national devant les autres directions régionales du pays », s’est-il réjoui. L’occasion pour lui d’adresser des remerciements aux autorités administratives, forces de l’ordre, partenaires, aux commerçants et transitaires. « En dépit des contraintes qui persistent notamment les mesures d’interdiction d’importation des véhicules de plus de cinq ans d’âge, la probable mise en application de l’exigence de l’attestation de conformité en anglais conformty of verification (VOC) constituent les défis 2019 à relever », a précisé le colonel Kamagaté Ibrahim.


Outre la présentation des recettes chiffrées, le DR des douanes du secteur Nord a indiqué que sa stratégie sera bâtie en 2019 autour du thème "SMART pour des échanges fluides et le mouvement sans entrave à la circulation des personnes et des biens". Ce sont particulièrement la sécurisation des frontières , des mesures de performance, autonomisation des procédures et des procédés, gestion des risques et l’intégration des technologies nouvelles.

Au terme de cette deuxième édition du repas de corps entre frères d’armes, 08 agents dont deux femmes, ayant accédé aux grades supérieurs de lieutenant et de capitaine suite aux concours professionnels, ont été présentés. Le colonel Kamagaté Ibrahim a exhorté les usagers des douanes à éviter la fraude et la contrebande. Mieux, il les invités à avoir un esprit citoyen. Cela, en conduisant leurs marchandises dans les bureaux de douanes pour un dédouanement conformément à la réglementation. « Tournez le dos à la fraude et à la contrebande ; toutes choses nuisibles à l’économie ivoirienne », a conclu le colonel Kamagaté Ibrahim.

Rappelons que la 5è édition de la semaine nationale des douanes à Abidjan, a permis au directeur général des douanes, Da Pierre Alphonse à exposer sa stratégie pour l’année 2019 afin de recouvrer les recettes publiques fixées par l’Etat ivoirien à 1915 milliards de F CFA. « En plus de l’interdiction d’importation des véhicules de plus de cinq ans, l’année 2019 verra l’application de certains engagements étatiques tels que les accords de partenariat économique (APE) avec l’Union européenne, l’application des mesures relatives à l’exigence de l’attestation de conformité avant embarquement et l’écotaxe ».


Aly O.

(Correspondant régional)
Commentaires


Comment