Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

La BRVM et le MINADER œuvrent pour la mise en place d’une Bourse des matières premières agricoles

Publié le jeudi 14 fevrier 2019  |  AIP
Formation
© BRVM par DR
Formation des acteurs clés à la mise en place de la Bourse des Matières premières agricoles de Côte d`Ivoire
Mercredi 13 février 2019. Abidjan. Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Coulibaly Sangafowa Mamadou a annoncé ce mercredi, la mise en place d’une Bourse des matières premières agricoles (BMPA) de Côte d’Ivoire d’ici juin 2020.


Abidjan – Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly a eu une séance de travail au siège de la Bourse régionale des valeurs mobilière (BRVM), mercredi, en vue de la mise en place d’une Bourse des matières premières agricoles en Côte d’Ivoire.

« Nous avons entamé le processus de mise en place d’une Bourse des matières premières agricole dans notre pays. C’est un processus important, délicat et pour cela nous avons choisi comme partenaire technique, la BRVM », a déclaré le ministre au terme de plus de cinq heures de travaux.

« Je pars confiant et rassuré que nous avons pris la bonne décision de faire cette réforme », a-t-il relevé tout en saluant l’expertise et la technicité de la BRVM.

Selon le ministre Sangafowa, la mise en place de cette Bourse permettra un meilleur financement de la production. Elle permettra aux producteurs de retirer le juste prix, d’avoir de la visibilité et de la stabilité, également. Elle permettra aussi aux transformateurs de s’assurer sur l’approvisionnement des matières premières. Toute chose qui va entraîner l’accélération du processus d’installation d’unités industrielles.

« L’opérationnalisation de cette Bourse va matérialiser le fait que notre pays remplit les critères pour qu’on puisse le qualifier de pays émergent », a-t-il indiqué.

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural a estimé le début de l’opérationnalisation de la Bourse pour juillet 2020, en vue de permettre au chef de l’Etat de tenir son engagement de faire de la Côte d’Ivoire, un pays émergent.

Selon les experts, cette Bourse devrait démarrer avec trois spéculations à savoir la noix de cajou, le maïs et la noix de cola.

Le Gouvernement ivoirien a décidé, dans le cadre de la mise en œuvre du Programme national d’investissement agricole (PNIA), de la création d’une Bourse des matières premières agricoles (BMPA) avec pour vision de contribuer à révolutionner le secteur, en fournissant un marché fiable pour les produits. Ce projet vise aussi à stimuler la production et à permettre au secteur agricole de jouer pleinement son rôle dans l’économie par l’amélioration des conditions de vie en milieu rural et sa contribution à la croissance économique.

kkf/cmas
Commentaires


Comment