Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Politique sociale du Gouvernement : le Réseau CEEDAO s’engage à accompagner le ministère de la femme de la famille et de l’enfant dans ses missions

Publié le vendredi 15 fevrier 2019  |  Abidjan.net
Signature
© Abidjan.net par PR
Signature d`une convention pour accentuer la mise en œuvre de la politique sociale du gouvernement
Abidjan le 13 février 2019. Le Réseau des Chambres des Experts Européens Département Afrique de l’Ouest (RCEEDAO) et le Ministère ivoirien de la Femme, de la Famille et de l’Enfant (MFFE) ont signé ce mercredi, une Convention-Cadre de Partenariat.


Le Réseau des Chambres des Experts Européens Département Afrique de l’Ouest(RCEEDAO) et le Ministère ivoirien de la Femme, de la Famille et de l’Enfant(MFFE) ont décidé de faire chemin ensemble. Et cela s’est matérialisé par la signature d’une Convention-Cadre de Partenariat entre les deux institutions, le mercredi 13 février 2019, au Cabinet du ministère de la Femme.

A cette occasion, le Président- Afrique, Représentant-Résident du RCEEDAO, SEM. Sangaré Sidiki Boubacar a expliqué que son organisation travaille dans l’humanitaire et sa mission consiste à œuvrer au développement social, environnemental, culturel et économique de l’Afrique. Avant d’ajouter que le RCEEDAO s’engage à accompagner le ministère dans ses missions d’autonomisation de la femme, de valorisation de la famille et de protection de l’enfant.

« L’appui technique et financier que compte apporter le RCEEDAO nous permettra d’accentuer la mise en œuvre de la politique sociale du gouvernement, en matière de protection des enfants vulnérables, et des familles démunies et d’autonomisation de la femme », a fait savoir Le Professeur Bakayoko-Ly Ramata, ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant. Rappelant que la Côte d’Ivoire est signataire de traités internationaux qui font la promotion des droits de l’enfant et de la femme et a pris l’engagement de garantir un accompagnement des groupes vulnérables.

En effet, dans le cadre de cette convention, le Rceedao se propose d’allouer des fonds, de contribuer à la resocialisation et à la réinsertion socio-professionnelle des enfants de la rue, de renforcer les capacités des pouponnières, d’accompagner la création de centre de la Protection de la petite enfance.

De son côté, le ministère s’engage à faire connaitre les priorités inscrites dans son plan stratégique et qui sont en cohérence avec les objectifs du RCEEDAO, à faire connaitre la pertinence et les effets des actions financées par le RCEEDAO auprès du gouvernement et du grand public, à procéder à des échanges d’informations régulières, exhaustives et transparentes avec le RCEEDAO.

La ministre a terminé en remerciant Monsieur Sangaré Sidiki Boubacar du RCEEDAO pour son engagement à accompagner le ministère dans la mise en œuvre de sa politique sociale en faveur des démunis.

PR
Commentaires


Comment