Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Investissement: Charles Kié (ex DG Ecobank Nigeria) veut contribuer à la création d’une grande banque avec un capital majoritairement ivoirien

Publié le lundi 18 fevrier 2019  |  Minutes Eco
Charles
© Abidjan.net par DR
Charles Kié, co-fondateur et CEO de New African Capital Partners.


Charles Kié, co-fondateur et CEO de New African Capital Partners, était ce mercredi 13 février 2019, à l’hôtel Ivoire, l’invité de la première édition du HEC CEO Talk, un rendez-vous bimestriel des grands leaders organisé par le Chapter HEC Alumni Côte d’Ivoire et le Bureau HEC Paris Afrique de l’Ouest & Centrale. S’il est aujourd’hui à la tête de cet organisme d’investissement visant à favoriser l’émergence des champions africains, Charles était jusqu’en septembre 2018 le directeur général de la filiale la plus importante du groupe bancaire panafricain Ecobank. Le banquier qui fait ses premiers pas dans l’entrepreneuriat présente le New africain capital comme étant « une plateforme d’investissement qui a pour vocation de prendre des participations dans des entreprises et rester pendant une période qui sera beaucoup plus longue que celle proposée à ce jour par les fonds d’investissement.

Prendre des initiatives pour susciter la création de champions nationaux

Selon lui, il faut que les Africains puissent compter sur eux-mêmes pour le développement de leur continent. « En tant qu’africain, il faut qu’on ait la capacité d’investir sur notre continent et d’accompagner la création de vrais champions nationaux », soutient Charles Kié qui pense qu’il est temps que cette vision se matérialise. L’émergence de champions nationaux, si on n’y prend garde, va perdre en substance, insiste-t-il, relevant qu’il faut savoir « à quel moment on arrête de parler pour enfin agir. » « Si nous ne faisons rien, si nous ne prenons pas des initiatives, nous ne disposerons pas ressources pour développer nos Etats. On n’arrêtera pas l’aumône », interpelle l’Alumni de HEC Paris.
... suite de l'article sur Minutes Eco

Commentaires


Comment