Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Seize diplomates honorés en couronnement du succès de la diplomatie ivoirienne

Publié le mardi 19 fevrier 2019  |  AIP
SEM.
© Autre presse par DR
SEM. Marcel Amon Tanoh, ministre des Affaires Etrangères.


Abidjan – Le ministre des Affaires étrangères, Marcel Amon-Tanoh a élevé, lundi, 16 ambassadeurs à la dignité de l’Ordre national de la République en reconnaissance de leurs mérites et qualités professionnelles et humaines, leur première distinction depuis 2015, après les succès enregistrés par la diplomatie ivoirienne ces dernières années.

Ambassadeur de la Côte d’Ivoire au Ghana, Bernard Ehui Koutoua a été fait Commandeur pour la richesse et la variété de son expérience et 15 autres, dont une dame, l’ambassadrice de la Côte d’Ivoire au Nigéria, Mme Koné épouse Touré Maman, Officiers de l’Ordre national de la République.

« A travers votre distinction, le président de la République entend honorer tous les diplomates pour le succès de la diplomatie ivoirienne », avec notamment l’élection de la Côte d’Ivoire à la présidence du Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations Unies (ONU) du 1er au 31 décembre 2018, les a félicités le ministre Amon-Tanoh après la remise de leurs insignes, à l’auditorium du ministère.

Cette reconnaissance de leurs « mérites et qualités professionnelles et humaines » fait des récipiendaires « des références, des exemples et des modèles (…) pour inculquer et inspirer aux jeunes les valeurs du diplomate nouveau selon la vision du président de la République pour l’avènement d’un Ivoirien nouveau », a affirmé le chef de la diplomatie ivoirienne.

Aussi, les a-t-il exhortés à être dignes de leurs insignes et à mériter de la confiance du chef de l’Etat en étant à la hauteur du prestige de leur statut pour le rayonnement de la Côte d’Ivoire dont ils doivent porter haut la voix.

Au nom des récipiendaires, l’ambassadeur Voho Sahi a traduit leur reconnaissance au président Alassane Ouattara et au ministre Amon-Tanoh pour cet acte « de portée historique » pour eux-mêmes et qui constitue un honneur pour leurs familles, saluant les « résultats éloquents » enregistrés par Amon-Tanoh depuis sa nomination en novembre 2016, dont le bilan est marqué par la nomination de 44 nouveaux ambassadeurs avec un aréopage de jeunes diplomates.

« Pour le prestige de la Côte d’Ivoire, nous prenons l’engagement d’être dignes de cette distinction en honorant nos insignes », a-t-il promis.

aaa/ask
Commentaires


Comment