Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Affi N’guessan à propos du candidat FPI en 2020 : « Que ce soit moi ou le président Gbagbo, c’est l’Assemblée Générale qui décidera »

Publié le dimanche 24 fevrier 2019  |  Abidjan.net
Affi
© Abidjan.net par DR
Affi N’guessan à propos du candidat FPI en 2020 : « Que ce soit moi ou le président Gbagbo, c`est l`Assemblée Générale qui décidera »


Le président du Front Populaire Ivoirien, Pascal Affi N'guessan a reçu les vœux de nouvel an de ses militants dans toutes leurs composantes ce samedi 23 février 2019 à son domicile à la Riviera M'badon.

Au cours de cette première rencontre de l’année qui se présente comme ‘’ le Baromètre’’ de la mobilisation du parti, le président Affi N'guessan s'est félicité de la forte mobilisation des militants, ce qui traduit pour lui ‘’ la bonne santé du parti’’.

Il leur à demandé de « rester mobilisés pour la reconquête du pouvoir, car 2020 est à notre portée ». Le président du FPI, soutient que l'isolement du président Alassane Ouattara donne l'opportunité au FPI de revenir aux affaires en 2020.

« Le président Bédié qui était le bras gauche du président Alassane Ouattara, s'est retiré du RHDP. Lui-même s'est séparé de Guillaume Soro, l'ex président de l’Assemblée Nationale, son bras droit. Un froid s'est installé entre lui et ses partenaires à l'Extérieur. Du coup, il se présente aujourd'hui comme un ‘manchot’ politique totalement isolé » a-t-il esquissé.

De surcroît, Affi N'guessan à déclaré que « Alassane Ouattara n’est pas concerné pour les élections de 2020 car la constitution l'en empêche »

Le premier responsable du parti à la rose, a également dépeint la situation socio-économique en Côte d'Ivoire : « On peut dire sans se tromper que la Côte d'Ivoire est en décomposition et les grèves dans l’enseignement secondaire et supérieur l'illustre clairement ».

Pour lui, le Gouvernement devrait faire de l'éducation sa priorité et trouver des solutions urgentes aux revendications des enseignants.

Cela pourrait être, à l’en croire, la suppression du Sénat ou de la Médiature de la République, des « institutions qui ne servent à rien » et dont les budgets pourront résoudre le problème.

Face à ce résultat de gouvernance ‘’ très peu satisfaisant’’ du régime au pouvoir, le président du FPI a indiqué que toutes les conditions étaient réunies pour ‘’battre’’ le RHDP aux élections de 2020. C'est pourquoi il a appelé à la mise sur pied incessante d’une plateforme de l'opposition.

En dépit de tout ce qui se raconte sur l’union PDCI - FPI- Soro, il a expliqué qu’une plateforme est comme une pile qui resoud un problème à un moment bien précis. « Cette alliance est capitale à ce moment précis de notre marche politique » a-t-il soutenu.

Affi N'guessan affiche clairement sa vision d'être le candidat du FPI en 2020 : « L'objectif d'un parti politique est de remporter la présidentielle. Que ce soit moi ou le président Laurent Gbagbo, dont nous nous réjouissons de la libération, c'est l'Assemblée Générale qui décidera ».

Les 207 élus du FPI à l'honneur à cette rencontre ont salué la vision éclairée du président Affi qui permet au parti de maîtriser l'appareil d'Etat grâce à ses élus.

Agnès Monnet, Secrétaire Générale du parti, a quant à elle, engagé tous les militants a soutenir les actions du président Affi N'guessan, pour un FPI fort et victorieux en 2020.
Commentaires


Comment