Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Monnaie électronique - La mesure d’augmentation de 7,2% des tarifs des transferts d’argent par mobile effective

Publié le lundi 25 fevrier 2019  |  Minutes Eco
Paiement
© Autre presse par DR
Paiement mobile


La décision des entreprises émettrices de monnaie électronique (EME), filiales des sociétés de télécoms, d’augmenter les tarifs des transferts d’argent par téléphone mobile, prend effet à compter de ce lundi 25 février 2019. Deux opérateurs du secteur, à savoir Orange et Moov, ont produit des communiqués et envoyé des messages aux abonnés les informant de l’application de nouveaux tarifs. « Nous vous informons qu’à compter du 25 février 2019, une nouvelle grille tarifaire sera mise en place pour les services Orange money. Cet aménagement fait suite aux mesures de la nouvelle annexe fiscale 2019 qui applique une série de taxe sur le chiffre d’affaires des entreprises émettrices de monnaie électronique (activité communément désigné sous le vocable de mobile monnaie)é, indique un communiqué de Orange money Côte d’Ivoire publié le weed end.

L’opérateur précise que cette nouvelle grille a pour objectif de « répondre aux charges liées à l’activité. » Pour sa part, c’est par SMS que Moov money informe depuis ce matin sa clientèle de ce changement de tarif, l’invitant « pour plus d’informations », à appeler le 1011. A cet instant, seul l’opérateur MTN money reste muet sur la question et continue donc d’appliquer ses anciens tarifs, n’ayant jusque-là pas fait de communiqué ni utilisé toute autre voie pour informer ses clients d’un ajustement à la hausse de ses tarifs.

La directrice exécutive de l’Union nationale des sociétés de télécommunication (UNETEL), Gertrude Koné Kouassi, dans une interview réalisée la semaine dernière et dont l’intégralité sera publiée sur Minutes Eco, affirme que la répercussion des nouvelles sur les tarifs était inévitable. « Elle va être faite mais nous rassurons que ce ne sera pas une raison pour augmenter de manière excessive les tarifs. Nous faisons une répercussion proportionnelle. Ce ne sera pas l’occasion de multiplier par trois les coûts de nos services. Nous ne sommes pas du tout dans cette dynamique », avait-elle déclaré.
... suite de l'article sur Minutes Eco

Commentaires


Comment