Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Fin du Projet de réintégration OIM/2IAE : 50 ex migrants devenus entrepreneurs

Publié le mercredi 6 mars 2019  |  Abidjan.net
Fin
© Abidjan.net par JOB
Fin du Projet de réintégration OIM/2IAE : 50 ex migrants devenus entrepreneurs
La Cérémonie de clôture du Projet de réintégration OIM/Groupe écoles 2IAE de 50 ex migrants s’est déroulée le vendredi 01 mars, à l’Université de l’entrepreneuriat d’Azaguié Ahoua (40 KM d’Abidjan), a été présidée par Touré Kolie, représentant de la Direction générale des ivoiriens de l’extérieur du Ministère de l’Intégration africaine et des ivoiriens de l’extérieur (MIAIE)


La Cérémonie de clôture du Projet de réintégration OIM/Groupe écoles 2IAE de 50 ex migrants s’est déroulée le vendredi 01 mars, à l’Université de l’entrepreneuriat d’Azaguié Ahoua (40 KM d’Abidjan). Présidée par Touré Kolie, représentant de la Direction générale des ivoiriens de l’extérieur du Ministère de l’Intégration africaine et des ivoiriens de l’extérieur (MIAIE), en compagnie de Marina Schramm, Chef de mission de l’OIM en Côte d’Ivoire, cette activité a enregistré la presence du sous-préfet d’Azaguié, Bakayoko Ibrahim.

Fruit de l’Initiative fonds fiduciaire de l’UE-OIM pour la protection et la réintégration des migrants en Côte d’Ivoire, cette formation qui a duré 06 mois a permis aux bénéficiaires, désormais ex migrants, de recevoir leurs attestations de fin de formation en production végétale, animale et en bâtiment.

A toute fin utile, cette formation a porté sur trois projets de réintégration, à savoir le projet de production végétale avec la production de pépinières de 50 hectares (ha) de cacao, 50 ha de palmier à huile et 50 ha de banane plantain. Le second projet de production animale (volaille) a consisté à la création de 3 fermes de capacité 1000 poulets de chair chacune, dont l’objectif est la production de 3000 poulets de chair en 45 jours, soit une production annuelle de 18 000 poulets de chair. Et, le troisième projet est celui de l’option bâtiment, avec la formation des entrepreneurs indépendants dans les métiers de la plomberie, maçonnerie, électricité, ferraillage, carrelage et staff.

Après 6 mois de formation théorique et pratique dans le centre d’incubation de l’Université de l’entrepreneuriat de 2IAE à Azaguié, les ex migrants sont désormais propriétaires de ces projets financés pour eux par l’UE. Cependant, ils continueront de recevoir l’encadrement de 2IAE pour un suivi évaluation. Au terme de cette cérémonie de clôture, après la remise de leurs attestations, c’est le top départ pour une nouvelle vie pour eux.

« Nous reconnaissons que cette formation par le biais de l’UE, l’OIM et le Groupe écoles 2IAE, nous a permis de voir la vie autrement, et de croire en nous. Nous ne sommes plus prêts à emprunter le chemin de la migration irrégulière. Devenus des entrepreneurs, nous exhortons la jeunesse ivoirienne à faire comme nous. Nous sommes les premiers à le reconnaître, l’eldorado c’est ici en Côte d’Ivoire », a clamé haut et fort Kouamé Koffi Julien, porte-parole et délégué de ces 50 ex migrants.
En outre, la Chef de mission de l’OIM, Marina Schramm, s’est réjouie de l’issue harmonieuse de ce projet de réintégration qui a porté ses fruits. Elle n’a pas manqué de dire merci à l’Etat de Côte d’Ivoire à travers le ministère de tutelle, à l’UE et au partenaire 2IAE.

Quant au DG du groupe écoles 2IAE, Séraphin Koua, le formateur de ex migrants, il n’a pas voulu dire grande chose, parce que selon lui, le témoignage de ces ex migrants devenus entrepreneurs, est une illustration parfaite de la réussite de leur réintégration socioprofessionnelle et économique.

« Pendant six mois, nous avons travaillé à changer leur mentalité, en leur inculquant l’esprit d’entrepreneuriat. Aujourd’hui, ils sont engagés, déterminés, patients à être de véritables entrepreneurs. C’est une satisfaction pour nous, car il a fallu l’UE, l’OIM pour démontrer les talents de l’université de l’entrepreneuriat 2IAE d’Azaguié », a-t-il déclaré.


JOB
Commentaires


Comment