Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Une opération de démantèlement des panneaux publicitaires « irréguliers» lancée à Abidjan

Publié le samedi 9 mars 2019  |  AIP


Abidjan – Une opération de démantèlement de panneaux publicitaires « irréguliers» dans le district d’Abidjan a été lancée à Anani dans la commune de Port Bouet (Abidjan-sud), par le Conseil supérieur de la publicité (CSP) a constaté l’AIP.

Cette action qui a eu lieu vendredi sur la voie menant à Grand Bassam, vise, selon le CSP, à assainir l’affichage publicitaire dans le district d’Abidjan.

Elle s’inscrit dans le prolongement d’une stratégie qui a débuté, il y a quelques mois, avec le recensement des dispositifs implantés en violation des dispositions du décret de 2016 sur l’affichage publicitaire. Et qui devrait être suivi du démantèlement des panneaux n’ayant pas de propriétaire connu.

L’opération touche également les panneaux à moitié détruits qui constituent des risques pour les populations et les usagers de la route.

« Cette opération concerne 500 panneaux publicitaires repartis dans les 13 communes du district d’Abidjan y compris les communes de Songon, Bingerville et Anyama », a expliqué le directeur de la Communication publicitaire, Dosso Mamadou.

Censé s’étendre sur une période six mois, l’opération, souligne M. Dosso, « est faite dans l’intérêt des populations ».

« La ville d’Abidjan accueille la phase pilote du projet, avant de passer aux villes de l’intérieur ; cette étape a été décidé de façon consensuelle avec les différentes associations du secteur de la publicité », a-t-il fait savoir.

L’opération s’est déroulée en présence du secrétaire permanant de la Chambre des afficheurs (CAFCI) de Côte d’Ivoire, Akpo Lezin.

« L’opération consiste essentiellement a démantelé les panneaux inconnus par la propreté, nous suivons de bout en bout pour ne pas qu’il ait des erreurs dans l’opération » a déclaré M. Apko.

Le bilan de la phase de recensement indique que le nombre de panneaux illégaux striqués « Pose interdite » est de 1623, et que 406 panneaux sont déclarés inconnus.

Mille deux cent panneaux sont par contre déclarés connus par la propreté.

Le secteur de la publicité est régie par le décret N°2007-676 du 28 décembre 2007 pourtant réglementation de l’affichage publicitaire en Côte d’Ivoire.

Ce décret stipule en ses articles que l’espacement entre deux panneaux est au minimum de 75 mètres en agglomération et de 100 mètres en rase campagne. En outre, en rase campagne, les panneaux publicitaires sont posés à 150 mètres au moins des carrefours, et à 100 mètres, en agglomération, des entrées et sorties des courbes.

(AIP)

ks/tm
Commentaires


Comment