Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les producteurs de café cacao du Bélier sensibilisés sur les avantages du paiement électronique

Publié le mardi 12 mars 2019  |  AIP


Yamoussoukro- Le président de la plateforme nationale des organisations de producteur de café cacao (PNOP), Bernard Kouassi Kouadio s’est rendu lundi à Yamoussoukro où il a rencontré les responsables de coopératives et présidents de Conseil d’administration de la filière en vue de les exhorter à la digitalisation et à adhérer au paiement électronique pour sécuriser leurs revenus.

Le président de la PNOP a expliqué qu’un accord de partenariat a été signé avec « Wizall money » une structure de paiement électronique partenaire de plusieurs banques. L’accord de partenariat vise à sécuriser la commercialisation intérieure de leurs produits et soulager le monde paysan.

M. Bernard Kouadio a rappelé les nombreuses d’agressions subies par les producteurs de cacao victimes avec parfois des pertes en vie humaine.

« Parmi les solutions adéquates pour pouvoir redynamiser le secteur, l’application "Wizall avec la monnaie électrique vient à point nommé », a déclaré le président de la PNOP, justifiant que cela permettra aux sociétés coopératives d’éviter les nombreux risques puisqu’elles n’auront plus besoin de circuler avec des fonds.

« A accepter de déposer déjà sur votre compte étant au campement», a encouragé le président du Conseil d’administration de la coopérative de faisant savoir que des points de transactions seront installés même dans les campements où ils pourront également faire des retrait pour leurs besoins.

Selon le président de la plateforme nationale des organisations de production de cacao la question de traçabilité des fonds qui manquait à la plupart des coopératives qui n’arrivaient pas à prouver réellement leur potentialité, et à se faire s’identifier, leur permettra d’être crédibles et de se conformer au système bancaire, mais également de rassurer les banquiers pour les accompagner.


nam/ask
Commentaires


Comment