Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Démantèlement des panneaux anarchiques : L’Etape de Koumassi

Publié le mercredi 13 mars 2019  |  Ministères


Le processus de démantèlement des panneaux non autorisés se poursuit. Ce sont au total une trentaine de panneaux non autorisés qui ont été démantelés à Koumassi, le mardi 12 mars 2019 par le Conseil supérieur de la publicité (Csp).
A cela, il faut ajouter les 32 tombés entre les mains dudit Conseil, d’Anani à Akwaba, dans la commune de Port-Bouët, vendredi.

Selon Abel Kouassi, chargé d’affichages au Csp, interrogé sur le terrain mardi, l’opération se situe dans le cadre de l’assainissement et de la réorganisation de l’affichage publicitaire, dans le district autonome d’Abidjan.

‘’ Avant cette opération de démantèlement des panneaux, aujourd’hui (ndlr, hier), il y a eu stickage des panneaux ne respectant pas le décret de 2007 qui régit l’affichage publicitaire en Côte d’Ivoire, c’est-à-dire les panneaux positionnés à moins de 100m des carrefours et , entrées et sorties des courbes.
Il y a eu l’identification et le stickage des panneaux ne respectant pas l’inter-distance de 75m entre deux panneaux.

Aujourd’hui, les panneaux inconnus parce que non identifiés de façon visible et lisible par le propriétaire sont démantelés’’, nous a confié le chargé d’affichages au Csp, en présence d’une dizaine d’agent de force de l’ordre et d’une équipe technique.

A en croire Abel Kouassi, les personnes physiques ont la possibilité de rentrer en possession de leurs panneaux, à condition de payer l’amende prévue à cet effet.
Les régies publicitaires qui ont oublié d’identifier les panneaux arrachés peuvent également entreprendre la même démarche.
‘’ Toutes les communes d’Abidjan seront touchées. Après Koumassi, nous serons probablement, la semaine prochaine, à Marcory’’, a conclu notre interlocuteur.
Commentaires


Comment