Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Partenariat économique : les ports de San Pedro et d’Amsterdam amorcent la phase active de leur collaboration

Publié le mardi 19 mars 2019  |  Abidjan.net
Partenariat
© Abidjan.net par JOB
Partenariat économique : les ports de San Pedro et d’Amsterdam amorcent la phase active de leur collaboration
Photo de Famille des délégations du Port Autonome de San Pedro et du Port d`Amsterdam international, au cours d`un atelier le mercredi 13 mars 2019, à San Pedro.


Les Port autonome de San Pedro (PASP) et Port d’Amsterdam international, deux carrefours importants dans la chaîne d’approvisionnement mondiale du cacao, ont décidé de renforcer leur synergie d’action en amorçant la phase active de leur collaboration.

Au cours d’un atelier qui a réuni récemment à San Pedro (sud-ouest) des représentants des Port autonome de San Pedro (PASP) et leurs homologues du Port d’Amsterdam international, en présence de membres du Ministère ivoirien des Transports, les deux parties ont présenté les études qu’elles ont menées sur l’analyse des processus logistiques actuels au Port de San Pedro et la présentation de l’étude sur la chaine logistique du cacao dans la région de San Pedro.

Cette rencontre vient marquer la phase active de la coopération entre les deux ports et le renforcement des liens d’amitié et de coopération entre la Côte d’Ivoire et le royaume des Pays-Bas, a expliqué Benjamin Soro, Directeur de cabinet du Ministères des Transports.

Le Directeur général du port d’Amsterdam international, Gert-Jan Niewenhuizen, a, pour sa part, soutenu que malgré la distance qui les sépare, les ports de San Pedro et d’Amsterdam sont deux carrefours importants dans la chaîne d’approvisionnement mondiale du cacao. Les Pays-Bas, cet Etat de l’Europe de l’Ouest, s’intéresse fortement à l’or brun. Ce pays demeure également, l’un des leaders mondiaux du broyage des fèves de cacao.

Quant au DG du PASP, Hilaire Marcel Lamizana, il a rappelé que ce partenariat, intervenu en 2015 a été réaffirmé en 2018, avec l’ambition de renforcer la collaboration dans de nombreux domaines tels que le développement durable, la sécurité portuaire et l’échange d’expérience dans les opérations portuaires, les systèmes d’information, l’optimisation d’information et l’exploitation des infrastructures et la logistique portuaire.

Cette coopération vient conforter la position de premier producteur d’or brun dont jouit la Côte d’Ivoire avec une production actuelle de deux millions de tonnes.



JOB
Commentaires


Comment