Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Développement routier: la phase 2 du Projet PTUA et les travaux de construction de la route Bondoukou-Soko-Frontière du Ghana lancés au cours d’un atelier

Publié le mercredi 20 mars 2019  |  Abidjan.net
Développement
© Abidjan.net par Marc Innocent
Développement routier: la phase 2 du Projet PTUA et les travaux de construction de la route Bondoukou - Soko - Frontière du Ghana lancés
Abidjan le 19 Mars 2019. Ouverture de l`atelier de lancement de Phase 2 du projet de Transport Urbain d’Abidjan (PTUA) et la construction de la route transfrontalière Bondoukou-Soko-Frontière du Ghana s’est ouvert ce mardi 19 mars 2019, à Cocody Abidjan.


L’atelier de lancement de Phase 2 du projet de Transport Urbain d’Abidjan (PTUA) et la construction de la route transfrontalière Bondoukou-Soko-Frontière du Ghana s’est ouvert ce mardi 19 mars 2019, à Cocody Abidjan.

L’objectif de cette deuxième phase vise à accroître la fluidité de la circulation aux heures de pointe sur les voies primaires du projet, améliorer la sécurité de la circulation routière sur le réseau de voies primaires ainsi que les conditions de vies des populations.

Pour Yao Aristide, Directeur de cabinet, représentant le ministre de l’Equipement et de l’Entretien Routier MEER, ces projets portent sur un effort financier de 236,046 milliards de FCFA financés en totalité par la Banque Africaine de Développement (BAD).

De manière plus spécifique, il s’agira de construire quatre voies structurantes que sont la Y4 en 2 x 2 voies, la route de la prison civile en 2 x 3 voies, la route de Dabou en 2 x 2 voies, des aménagements connexes et mesures en faveur des femmes et des renforcements de capacités des institutions, a précisé le Directeur de cabinet du MEER.

« Le gouvernement est au travail, comme l’attestent les nombreux et importants chantiers routiers ouvert sur l’ensemble du territoire », s’est-il réjoui, avant d’engager tous les acteurs à faire preuve d’une grande responsabilité et de professionnalisme afin que ces deux jours de formation puissent servir de levier pour une gestion efficiente et efficaces des projets afin d’atteindre les résultats escomptés.

Bien avant, Robert Eguida, chargé de programmes principal à la BAD, a indiqué que « le financement des deux projets se chiffre à 216,12 milliards de FCFA de prêt supplémentaire pour la phase 2 du PTUA projet, ce qui porte l’intervention de la BAD à plus de 570 millions d’euros et 15,65 milliards de Francs CFA pour le projet de Bondoukou –Soko-Frontière Ghana », a signifié le représentant de la BAD.

Au cours de ces trois jours de travaux il s’agira de passer en revue les procédures des projets BAD, le suivi, acquisition et gestion financière. Ce sont près de 50 personnes de la Bad et du PTUA qui prennent part aux travaux. L’atelier va prendre fin le jeudi 21 mars 2019.

PR
Commentaires


Comment