Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Infrastructure Routière : le maire lance des travaux de bitumage de la commune de Koumassi

Publié le lundi 25 mars 2019  |  Abidjan.net
Lancement
© Abidjan.net par Lobatchevski
Lancement des travaux de bitumage de la voirie et de pavage des trottoirs de la commune de koumassi
Abidjan le 25 Mars 2019. La cérémonie de lancement des travaux de bitumage de la voirie et de pavage des trottoirs de la commune de koumassi s’est tenue ce lundi 25 Mars 2019 dans ladite commune en présence du maire Cissé Bacongo, des autorités religieuses et coutumières.Photo: Ibrahim Cissé Bacongo, Deputé-maire de la commune de Koumassi


Le maire de la commune de Koumassi, Cissé Ibrahima Bacongo a procédé au lancement officiel des travaux de bitumage de la voirie et de pavage des trottoirs de Koumassi en fin de matinée de ce lundi 25 mars à Abidjan.

Selon Diby Brigitte, secrétaire générale de la mairie a indiqué que le lancement de ces travaux cadre avec le grand programme d’assainissement évoqué par le maire lors de la campagne municipale.

Continuant dans son intervention, la secrétaire générale a indiqué ces travaux d’aménagement et de réhabilitation vont s’étendre sur toute l’étendue de la commune.

Pour Yapi Beurry, directeur technique à la mairie de Koumassi, ces travaux d’un coût global de 9 milliards de fcfa seront réalisés par l’entreprise PFO sur toute l’année 2019. Il a souligné que ce sont plusieurs voiries qui vont connaître un réaménagement, reprofilage et pavage. Il a cité entre autres le prolongement du boulevard du Gabon, la Rue H, la grande voie Inch Allah...

Le maire de la commune de Koumassi, Cissé Ibrahima Bacongo a d’entrée présenté ses excuses aux populations qui ont été déguerpies dans le cadre de la démolition des installations anarchiques. " Je demande pardon à tous ceux qui ont vu les magasins, leur commerce et autres activités cassés" s’est-il excusé.

Pour lui, l’embellissement de la commune de Koumassi dénommé " Koumassi Nouveau " passe par des sacrifices et le déguerpissement des installations anarchiques. " Nous avons cassé les bars, marquis, sex-shop...

Car nous trouvons inadmissibles que ces lieux environnent nos écoles, creuset de formation de nos élites de demain " a-t-il justifié. Néanmoins, il a rassuré les déguerpis qu’ils seront relogés.

CK
Commentaires


Comment