Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Emploi jeunes : Abdourahmane Cissé donne des pistes pour faire de la démographie galopante une opportunité de développement

Publié le mardi 9 avril 2019  |  Minutes Eco
Emploi
© Autre presse par DR
Emploi jeunes : Abdourahmane Cissé donne des pistes pour faire de la démographie galopante une opportunité de développement


Le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables, Abdourahmane Cissé, a pris part, le samedi 6 avril dernier, à Abidjan, hôtel Ivoire, dans le cadre du Forum Mo Ibrahim Governance week-end, à un panel sur le portant sur le thème : « Une jeunesse explosive confrontée à une croissance sans emploi ». Le débat était très enrichissant, avec des panélistes comme Akinwumi Adesina, président du Groupe de la BAD, Desalegn Boshe, ancien Premier ministre de la République d’Ethiopie, Roberta Gatti, Economiste en chef, développement humain à la Banque mondiale… D’entrée, Mo Ibrahim a indiqué que les migrants africains représentaient environ 14% de la population migrante mondiale, beaucoup moins que les migrants asiatiques et européens (41% et 24%) en 2017. Plus de 70% des migrants africains subsahariens se déplacent sur le continent. Pourtant, cela n’est pas reflété de manière adéquate, ni dans les médias internationaux ni dans les réponses politiques.

La Côte d’Ivoire et les migrants africains sur le continent

Abdourahmane Cissé a relevé à ce sujet que le fait que la Côte d'Ivoire soit le deuxième pays d'accueil des migrants africains sur le continent, derrière l’Afrique du Sud, est la preuve que « les politiques mises en œuvre par le gouvernement marchent. » Car en général, les gens se déplacent des endroits où ils ont moins d’opportunités vers des endroits où il y a plus d’opportunités. « Les éléments d’opportunités, il y en a dans nos pays car l’Afrique regorge d’opportunités. C’est le désespoir qui envoie souvent des gens à traverser l’Atlantique et la Méditerranée. En Côte d'Ivoire, il y a cinq fois plus d’étrangers que d’Ivoiriens à l’extérieur du pays. Cela montre que les gens viennent ici et que les conditions sont acceptables », a déclaré le ministre.
... suite de l'article sur Minutes Eco

Commentaires


Comment