Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le gouvernement se réjouit de la bonne gestion des finances publiques

Publié le vendredi 10 mai 2019  |  AIP


Abidjan - Le Secrétaire d’Etat en charge du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo s’est réjoui, vendredi, lors de la tribune des rendez-vous du gouvernement à la Primature de la bonne gestion des finances publiques en Côte d’Ivoire.

Selon lui, depuis l’arrivée du Président Alassane Ouattara au pouvoir, beaucoup d’efforts d’amélioration de la gestion des finances publiques ont été faits.

Il a rassuré que les finances publiques du pays sont bien tenues. De même, les réformes engagées notamment le basculement en mode budget-programme vont permettre une amélioration significative de l’efficience de la dépense publique. M. Sanogo a relevé que le parlement est correctement informé sur le budget qu'il doit adopter.

En plus, il y a un contrôle interne robuste et basé sur un dispositif informatique solide, rapports sur l'exécution de la loi de finances régulièrement établis par la Cour des comptes, instauration d’un mécanisme d’évaluation des Directeurs des affaires financières (DAF).

Au niveau des régies financières, a souligné M. Sanogo, un processus de modernisation à travers la digitalisation est en cours et sans compter le cadre de gestion des entreprises du Portefeuille de l’Etat qui est en constante amélioration.

En outre, la digitalisation des services des Impôts et des Douanes va permettre d’améliorer le rendement des administrations fiscales. Tous ces éléments doivent contribuer à l’amélioration significative des conditions de vie des populations, a indiqué le secrétaire d’Etat.

«Ces efforts sont reconnus par l’ensemble des partenaires techniques et financiers de la Côte d’Ivoire à travers les satisfécits décernés par les Institutions financières internationales », a-t-il souligné.

Sanogo a promis que la Côte d’Ivoire respecte ses engagements pris dans le cadre de son programme économique et financier avec le Fonds monétaire international (FMI), en particulier le solde budgétaire.

Cette qualité de la gestion se traduit par l’amélioration des conditions de mobilisation de ressources sur les marchés financiers internationaux avec une émission d’euro-obligations en euro sur une maturité de 30 ans avec des soumissions ressortis à plus de deux fois le montant sollicité.

(AIP)

bsp/fmo
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment