Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Présidentielle 2020 : Voici la nouvelle Cei que le gouvernement propose, les réserves de l’Apdh et ses partenaires

Publié le jeudi 16 mai 2019  |  LInfodrome
Réunion
© Abidjan.net par PR
Réunion interministérielle relative aux dispositions à prendre pour la saison des pluies
Vendredi 11 mai 2018. Abidjan. Une réunion interministérielle s`est tenue au ministère de l’intérieur relativement aux mesures prises par le Gouvernement pour minimiser les effets de la grande saison. Photo: Sidiki Diakité, ministre de l’intérieur.


On connait désormais la proposition concrète du gouvernement sur la réforme de la Commission électorale indépendante (Cei) révélée par une organisation de la Société civile, qui prend part aux débats sur la recomposition dudit organe.

La dernière rencontre entre le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, commis par le gouvernement, pour discuter avec les organisations de la Société civile, sur la réforme de la Commission électorale indépendante (Cei), a eu lieu lundi 13 mai 2019. Grâce au Groupe de Plaidoyer et d'Actions pour une Transparence Électorale (GPATE), qui a livré sur la place publique, les échanges qui ont eu lieu, à cette rencontre, l’on en sait davantage sur la position du gouvernement par rapport à la nouvelle composition de l’organe en charge des prochaines élections en Côte d’Ivoire.

Selon le Gpate, au cours des travaux de la cette 2ème session, le ministre Sidiki Diakité, président de séance, a fait connaitre la proposition du Gouvernement sur la réforme de la CEI. Cette proposition, a indiqué la déclaration de l’organisation de la Société civile, suggère 14 membres pour la nouvelle CEI (contre 17 actuellement) incluant des Représentants des Institutions de la République. Notamment la présidence de la République 1, le président de l’Assemblée nationale 1, le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité 1, le Conseil supérieur de la magistrature 1), 2 représentants des Organisations religieuses, 2 Représentants des partis et groupements politiques au pouvoir, 2 représentants des partis et groupements politiques de l’opposition, 1 représentant du Barreau, 03 représentants des Organisations de la Société civile. « Tous ces membres ont droit de vote et sont donc éligibles », révèle le Gpate.
... suite de l'article sur LInfodrome

Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment