Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Korhogo Ramadan 2019 /Le directeur régional des douanes du Nord , Colonel Kamagaté Ibrahima et ses hommes vont en guerre contre les contrebandiers

Publié le lundi 20 mai 2019  |  Abidjan.net
Korhogo
© Abidjan.net par Aly O.
Korhogo Ramadan 2019 Le directeur régional des douanes du Nord , Colonel Kamagaté Ibrahima et ses hommes vont en guerre contre les contrebandiers


Le directeur régional des douanes du Nord colonel Kamagaté Ibrahima et ses éléments vont en guerre contre les contrebandiers ou trafiquants du sucre prohibé ou en provenance d’autres horizons relativement impropres à la consommation. Des contrôles inopinées sont menées durant ce mois de carême musulman dans les magasins du marché central ‘’tchedal’’ de korhogo, des régions du poro, tchologo et bagoué dont il a en charge situées au nord de la Côte d’Ivoire. Des régions qui partagent les frontières terrestres avec les pays de la sous région subsaharienne que sont le Mali et le Burkina Faso afin de rassurer les populations. Des opérations de contrôle dont l’objectif est de mettre en confiance les fidèles musulmans de la disponibilité du sucre de qualité produit par les industriels ivoiriens. « La Cote d’Ivoire a une disponibilité de 83000 tonnes de sucre produits par son industrie. C’est une quantité suffisante pour la demande nationale. Les industries sucrières implantées dans nos zones, doivent être protégées. Elles emploient des ivoiriens et participent au renflouement des caisses de l’Etat par le paiement des taxes », a déclaré le directeur régional des douanes du Nord à la fin de ces visites inopinées de contrôle..

En effet colonel Kamagaté a ensuite préciser « Nous voulons, également attirer l’attention des populations sur les dangers du sucre de contrebande au plan sanitaires et économiques, encourus par sa consommation. Le secrétariat d’Etat, en charge du Budget et du portefeuille de l’Etat et la direction générale des douanes nous ont instruits de contrer la fraude sous toutes ses formes et singulièrement, les infiltrations frauduleuses de marchandises prohibées ».Le patron des douanes du Nord a enfin révéler que la fraude fait perdre plusieurs milliards de francs CFA à l’économie nationale. « D’où l’importance de ces opérations de contrôle pour juguler cette fraude, préjudiciable au Budget de l’Etat et aux populations relativement par la sécurité alimentaire et la préservation des emplois ».

Les commerçants ont rassurés en retour dénoncer ces trafiquants qui ne paient pas de taxes à l’Etat et « qui viennent mener une concurrence déloyale sur le terrain ». Soulignons que cette opération de contrôle et de lutte contre la contrebande va s’étendre tout au long de ce mois de jeune musulman sur les villes, villages et hameaux des trois régions du nord notamment le poro, tchologo et bagoué.

Aly O.

(Correspondant régional)
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment