Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Ramadan 2019: Des musulmans de Dimbokro célèbrent l’Aid el fitr

Publié le mardi 4 juin 2019  |  AIP
Ramadan
© Abidjan.net par Marc ATIGAN
Ramadan 2019: prière de l`Aïd El Fitr à la Mosquée Al Hussein d`Angré
Abidjan le 04 mai 2019. La prière de l’Aid El Fitr marquant la fin du jeûne du Ramadan a été dite par l’Imam Gaoussou Karamoko de la mosquée Al Hussein de Angré.


Dimbokro- Les musulmans de Dimbokro, à l’instar de leurs coreligionnaires des autres localités du pays, ont célébré, ce mardi, dans la ferveur et le recueillement, la fin du jeune de Ramadan ou Aid el fitr, lors d’une prière dirigée, par l’Imam Moustapha Doumbia, de la grande mosquée du quartier Sokouradjan, à Dimbokro.

Drapés dans leurs plus beaux habits, hommes, femmes, jeunes et enfants, en provenance des différents quartiers de la ville et des localités proches, ont convergé vers l'école primaire du quartier Dioulakro, lieu choisi cette année pour abriter la cérémonie marquant la fin du mois de jeûne et de pénitence ponctué de prières, et d’enseignements dans les mosquées. Les fidèles y ont fait preuve de solidarité et de pardon, réfléchissant la nuit de l’Aid Al Qadr ou nuit du destin sur le thème « Rôle du Ramadan dans l’éducation spirituelle et morale de la société».

En présence des autorités administratives et politiques, l’Imam Moustapha Doumbia, après les deux rakats, a appelé les musulmans à continuer d’avoir les vertus acquises au cours du Ramadan. « La fin du jeune ne signifie pas qu’il faut abandonner tous les bons comportements et réflexes acquis au cours de cette épreuve. Bien au contraire, vous devez, par vos actions, vous rapprochez davantage d’Allah qui est omniscient et omnipotent », a exhorté l’imam dans son sermon, appelant à la paix des cœurs et des esprits.

« Nous voulons vous dire merci pour ce mois de pénitence au cours duquel, vous avez prié pour vous-mêmes, vos familles mais également pour les autorités notamment le président de la République et son Premier ministre. », a confié le gouverneur Soro Sana, exhortant à l’union, à la solidarité et à l’entente, gage, selon lui, pour parvenir au développement du pays.

Dans un communiqué conjoint, les deux structures islamiques, à savoir, le Conseil supérieur des imams (Cosim) et le Conseil des imams sunnites (Codis) ont annoncé, lundi soir, l’observance du croissant lunaire dans deux localités du pays, Abobo, une commune d’Abidjan et Bondoukou au centre est de la Côte d’Ivoire, marquant ainsi la fin du jeûne et de pénitence du Ramadan, rappelle-t-on.

ik/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment