Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Commerce international : la politique commerciale de la Côte d’Ivoire examinée au cours d’un atelier

Publié le mercredi 5 juin 2019  |  Abidjan.net
Atelier
© Abidjan.net par DR
Atelier de suivi des recommandations de l`examen de politique commerciale 2017 de la Côte d`Ivoire
Abidjan le 03 juin 2019. Il s`est ouvert ce lundi à la Chambre de Commerce et d`Industrie de Côte d`Ivoire, Abidjan-plateau, l`atelier de suivi des recommandations de l`examen de politique commerciale 2017 de la Côte d`Ivoire.


Il s’est ouvert ce lundi 03 juin à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, Abidjan-plateau, "l’atelier de suivi des recommandations de l’examen de politique commerciale 2017 de la Côte d’Ivoire".

Cette rencontre organisée par le Ministère du Commerce, de l’industrie et de la Promotion des PME en collaboration avec l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) intervient après celle d’octobre 2017 à Genève en suisse.

En effet, l’OMC organise chaque deux (2) ans, des rencontres avec ses pays membres pour l’examen de leur politique commerciale. C’est un mécanisme visant la transparence et la surveillance des réglementations commerciales en vigueur.

Ainsi, chaque pays a l’obligation d’informer les autres membres de ses mesures politiques où lois prises pour faciliter le commerce et les encourager à mieux respecter les règles et disciplines de l’OMC.

En 2017, l’OMC, a instruit les 8 pays de l’Uemoa dont la Côte d’Ivoire, au respect de quelques recommandations pour l’amélioration de l’environnement commercial.

Il s’agit entre autres de la mise en œuvre de l’accord sur la facilitation des échanges, l’accord des droits de la propriété intellectuelle lié au commerce qui permet par exemple aux pays de fabriquer des médicaments génériques sans avoir le brevet.

Cet atelier permettra donc, « la notification de l’état d’évolution de ces recommandations avec catégorisation des besoins » a indiqué Mr Fadiga, Directeur Général du commerce extérieur.

Représentant le Ministre du Commerce, de l’industrie et de la promotion des PME, il a soutenu que « ce mécanisme d’examination représente pour la Côte d’Ivoire, un miroir qui sert à corriger les imperfections et insuffisances économiques en vue d’une adaptation à la dynamique des règles du commerce international ».

Il a instruit les participants à un examen profond des textes en vue d’obtenir des résultats satisfaisants.

En plus des textes qui visent à faciliter les échanges commerciaux entre les pays, l’OMC porte un regard sur la qualité des produits à l’import et à l’export.

Cela se fait également à travers des accords car :« l’OMC ne souhaiterait pas que les pays prennent pour alibi la recherche de la qualité pour restreindre les échanges. Ce qui sera désavantageux pour les petits pays » a martelé le représentant de l’OMC.

Jacques Degbelo, Chef de région Afrique et conseiller administratif division de l’examen des politiques commerciales, a dans son intervention félicité la Côte d’Ivoire pour les progrès enregistrés.

Toutefois à travers le constat de nouvelles taxes imposées par les autorités, il a les exhortées à mettre en place un régime digne et conforme aux dispositions de commerce international.

L’observation de ces recommandations va permettre à la Côte d’Ivoire de disposer d’un environnement commercial prévisible et compétitif.

PR
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment