Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

PSGouv : Les PME, "fer de lance de l’émergence" du pays en 2020 (Anoblé Félix)

Publié le jeudi 6 juin 2019  |  AIP


Abidjan- Le gouvernement ivoirien entend faire des Petites et moyennes entreprises (PME) "le fer de lance de l'émergence" du pays après l'agriculture sur laquelle reposait l'économie du pays, a affirmé, jeudi, le secrétaire d'État chargé des PME auprès du ministre du Commerce de l'Industrie et de la Promotion des PME, Félix Anoblé.

"Le succès de l'économie de la Côte d'Ivoire reposait hier sur l'agriculture. Aujourd'hui, l'ambition et la vision du président Alassane Ouattara sont de faire d'ici 2020 des PME, le fer de lance de l'émergence du pays", a dit Félix Anoblé, invité de la 11eme édition de la Tribune de l'AIP, sur le thème "PME et développement économique et social en Côte d’Ivoire : enjeux et défis", en présence du directeur de cabinet du ministère de la Communication et des Médias et de la directrice centrale de l'AIP.

Cette politique portée par le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, est axée sur la formalisation et l’enrôlement de tous les acteurs de l'écosystème des micro-entreprises, entreprises moyennes, intermédiaires et grandes, la facilitation de leur accès aux marchés, l'adaptation d'une fiscalité à leur taille et statut, leur encadrement et leur accompagnement, la création d'un Observatoire, d'une Agence dédiée aux PME, entre autres initiatives.

Le gouvernement a mis en place, à cet effet, plusieurs mécanismes financiers au profit des jeunes et des femmes, une Maison des PME baptisée "Dream factory" ou maison du rêve, et engagera une vaste opération de décentralisation des structures d'encadrement de tous les opérateurs d'activités, générateurs de revenus pour une contribution de tous les contribuables à l'épargne nécessaire aux investissements pour le développement du pays, a-t-il indiqué.

Les PME contribuent à hauteur de 19 à 20% du PIB et 23% des emplois en Côte d'Ivoire. Ces chiffres concernent les entreprises "formellement constituées" à l'exception de celles qui font d'importants chiffres d'affaires sans existence légale, a relevé le secrétaire d'Etat.

aaa/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment