Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Menace sur le chocolat après la suspension des ventes de cacao du Ghana et de la Côte d’Ivoire

Publié le jeudi 13 juin 2019  |  LeMonde.fr
Produits
© Autre presse par DR
Produits agricoles : encore des prisonniers dans la filière café- cacao


Les deux premiers producteurs mondiaux veulent mettre en place un prix minimum afin de permettre aux producteurs de vivre décemment.

La Côte d’Ivoire et le Ghana, les deux premiers producteurs mondiaux, ont annoncé, mercredi 12 juin, qu’ils ne vendraient plus leur cacao en deçà de 2 600 dollars la tonne (2 300 euros/t), une décision présentée comme un moyen de mieux rémunérer les agriculteurs.

« Ce qu’il s’est passé ces deux jours est historique », a salué le directeur général du Ghana Cocoa Board, Joseph Boahen Aidoo, à l’issue de deux jours de réunions entre producteurs, négociants et responsables politiques : « Depuis des années, ce sont les acheteurs qui déterminent les prix. » Pour essayer d’inverser la tendance, « la Côte d’Ivoire et le Ghana ont suspendu la vente des récoltes de 2020/2021 jusqu’à nouvel ordre pour préparer la mise en place de ce prix minimum », a-t-il précisé. Ce prix a été approuvé, sur le principe, par les participants – producteurs et négociants, a-t-il précisé. Et une prochaine réunion doit avoir lieu le 3 juillet à Abidjan pour discuter de la mise en place de cette mesure.
... suite de l'article sur LeMonde.fr

Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment