Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

La Côte d’Ivoire démarre son projet de gestion écologique des déchets d’équipements électriques et électroniques et des pneus usagés

Publié le dimanche 30 juin 2019  |  AIP
Réunion
© Abidjan.net par PR
Réunion d’information sur le démarrage du projet de gestion écologique des déchets d’équipements électriques et électroniques et pneus usagés
Jeudi 27 juin 2019. Abidjan. A l’occasion du démarrage du projet de gestion écologique des déchets d’équipements électriques et électroniques (D3E) et pneus usagés, une réunion d’information s’est tenue ce jeudi au ministère de l`environnement et du développement durable.


Abidjan - Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Joseph Séka Séka, a lancé, jeudi, à son cabinet à Abidjan, le démarrage effectif du projet de gestion écologique des déchets d’équipements électriques et électroniques (D3E) et des pneus usagés en Côte d’Ivoire, précisant que cela se fera le 8 juillet.

Il a indiqué que cet important projet s’inscrit dans la mise en œuvre des conventions de Bâle sur le contrôle des mouvements transfrontières des déchets dangereux et de leur élimination et de Stockholm sur les Polluants Organiques Persistants ratifiées par la Côte d’Ivoire.

M. Séka a expliqué que la préservation de l’environnement étant au cœur de l’action gouvernementale, cela s’est traduit par l’adoption d’une communication en conseil des ministres, le 15 décembre 2017, relative à l’identification des Opérateurs que sont la SGS et la SAR, pour la mise en œuvre du projet et la signature, le 20 septembre 2018, d’un contrat de prestations de services entre l’Etat et la SGS, pour la mise en œuvre des modules 1 et 2 de ce projet.

« La gestion des déchets apparaît aujourd’hui comme un grand défi et une préoccupation essentielle pour la Côte d’Ivoire en raison de ses conséquences sur l’environnement et la santé humaine », a-t-il déclaré.

Le coordonnateur du projet, Koffi Kouassi Jacques, a expliqué que ce projet va permettre de réaliser des infrastructures de collecte et de traitement de ces types de déchets qu’on retrouve principalement dans les casses de Côte d’Ivoire, les ménages, les services et dans la nature.

« Il est prévu la réalisation de centre de collecte à l‘échelle nationale, à Abidjan et sur le territoire national et deux centres de traitement qui seront réalisés vers Songon, un site pour traiter les déchets d’équipement électriques et électroniques et un autre site pour traiter les pneus usagers », a-t-il indiqué.

Selon M. Koffi, ce projet, en plus de permettre la réalisation de six objectifs sur les 17 au niveau du développement durable, va permettre de collecter des éco-redevances au profit de l’Etat de Côte d’Ivoire. « Sur le plan international, la plupart des grands fabricants sont déjà outillés avec une collecte d’éco-redevance et donc ce projet va démarrer avec eux et la SGS ira auprès d’eux pour collecter en amont ces taxes », a-t-il assuré.

gak/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment