Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Stratégies de développement : Abdourahmane Cissé dégage 12 actions majeures pour développer les secteurs pétrole et Energie

Publié le jeudi 18 juillet 2019  |  Minutes Eco
Ministère
© Abidjan.net par Marc Innocent
Ministère du Pétrole, de l’Énergie et des Énergies Renouvelables: Abdourahmane Cissé succède à Thierry Tanoh
Abidjan le 10 Décembre 2018. Cérémonie de passation de charges au Ministère du Pétrole, de l`Energie et des Energies Renouvelables, entre les Ministres Thierry Tanoh et Abdourahmane Cissé.


Le séminaire Pétrole et Energie 2019 qui s’est tenu les 15 et 16 juillet 2019, à Yamoussoukro, a été marqué par d’intenses réflexions et travaux entre le secteur privé et l’administration publique, sur les difficultés et la stratégie de développement des secteurs du Pétrole et de l’Energie de la Côte d’Ivoire. Il en résulte des plans d’actions consensuels sur le court, moyen et long terme contenus dans le rapport final présenté par le président du comité scientifique, Patrick Danho, et son adjoint Koné Moussa. S’il dénombre au total 167 actions, le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables, Abdourahmane Cissé, identifie douze principales recommandations - à raison de six actions par secteur - qui constituent des priorités pour le gouvernement ivoirien.

Intensifier l’exploitation du bassin sédimentaire ivoirien

Dans le secteur du pétrole, la première action porte sur l’intensification de la promotion du bassin sédimentaire ivoirien en vue d’accroitre la production pétrolière et gazière nationale. Il note qu’il est important pour la Côte d’Ivoire dont la production de pétrole est d’environ 40 000 barils/jour « d’augmenter de façon substantielle cette part en termes de production d’énergie. » La deuxième action, relative à la formation des jeunes, touche à la création de l’Ecole supérieure du pétrole et de l’énergie qui délivrera un double diplôme de l’Institut national polytechnique de Yamoussoukro et d’une école internationale de référence, en vue de permettre à la Côte d’Ivoire de disposer de cadres compétents pour les défis à venir. Ensuite, il y a la question du contenu local dans les activités pétrolières et gazières, avec pour objectif une participation plus importantes des PME locales et la création d’emplois pour les jeunes. Dans ce sens, une loi devrait être adoptée pour favoriser le développement de compétences locales dans le domaine.
... suite de l'article sur Minutes Eco

Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment