Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

« Sur 192 Chefs d’État, seulement 26 sont des femmes. De tous les parlementaires dans le monde, seulement 24, 3 % sont des femmes dont 23, 8 % en Afrique. » La Représentante Résidente de ONU FEMMES

Publié le dimanche 21 juillet 2019  |  Ministères
Deuxième
© Ministères par DR
Deuxième édition du Forum International du Leadership Féminin (FILF)
Samedi 20 juillet 2019, à l`Institut Français d`Abidjan, s`est tenue la deuxième édition du Forum International du Leadership Féminin (FILF), une initiative de l`association SEPHIS dont l`objectif est d`apporter des connaissances et des solutions concrètes à des jeunes femmes de Côte d`Ivoire, porteuses de projets innovants et à fort impact.


Samedi 20 juillet 2019, à l’Institut Français d’Abidjan, s’est tenue la deuxième édition du Forum International du Leadership Féminin (FILF), une initiative de l’association SEPHIS dont l’objectif est d’apporter des connaissances et des solutions concrètes à des jeunes femmes de Côte d’Ivoire, porteuses de projets innovants et à fort impact.

Il s’agit d’un espace d’échange ouvert entre des femmes modèles de leadership féminin et une assemblée de jeunes de tous niveaux, sans aucune restriction.

Le Parrain de cette importante rencontre des femmes leaders, SEM. Amadou Gon Coulibaly, Premier Ministre, Ministre du Budget et du Portefeuille de l’État, Chef du Gouvernement, a été représenté par la Ministre de l’Assainissement et de la Salubrité, Mme Anne Désirée Ouloto.

Pour l’initiatrice de ce programme international et prestigieux de mentorat et de leadership, Mme Sephora Kodjo, le FILF a été reconnu en 2018, par l’Union Africaine, parmi les 50 initiatives du continent en matière d’éducation. « Si nous voulons penser Développement, nous devons penser Durable (...) Merci au Premier Ministre qui soutient toutes les initiatives des jeunes. Ce moment que nous allons passer se veut à la fois festif et éducatif. », a-t-elle indiqué.

À sa suite, SEM. Gilles Huberson, Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire a exprimé sa joie d’être parmi les participants et fait part de l’intérêt que représente ce projet pour les deux pays amis : « Je suis très honoré d’être à vos côtés ce matin, Mme la Ministre. Ce forum s’inscrit en droite ligne des grandes orientations à la fois françaises et ivoiriennes. », s’est-il réjoui.

La troisième personnalité à rejoindre le pupitre fut Mme Antonia N’Gabala Sodonon, Représentante Résidente de ONU Femmes en Côte d’Ivoire. Dès l’entame de ses propos, elle fait remarquer à l’assemblée que la promotion du leadership des femmes constitue l’une des priorités du gouvernement ivoirien et s’inscrit dans le cadre de l’agenda 2063 : « Face au défi que la Côte d’Ivoire s’est donné à l’horizon 2020 de contribuer à la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable, la promotion du leadership des femmes et des jeunes filles s’avère d’une importance capitale. », a-t-elle précisé.

Poursuivant, la représentante de l’entité des Nations Unies qui œuvre pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes révèle que beaucoup d’efforts restent à faire dans un monde où certaines femmes n’osent pas ou n’en ont pas l’opportunité : « Sur 192 Chefs d’État, seulement 26 sont des femmes. De touas les parlementaires dans le monde, seulement 24, 3 % sont des femmes dont 23, 8 % en Afrique. Dans le secteur des entreprises, les femmes au sommet représentent 5% de femmes PDG. », a présenté L’Ambassadrice de ONU Femmes.

Présente à cette cérémonie pour le compte du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, la Ministre Anne Désirée Ouloto a tenu à rappeler aux participants au forum la volonté du gouvernement d’inscrire la question de l’autonomisation des femmes au centre de ses préoccupations : « Depuis son accession à la tête de l’État, le Président de la République, SEM. Alassane Ouattara a inscrit au cœur de ses actions, la promotion des jeunes et des femmes et en particulier la contribution à leur autonomisation. », a-t-elle rassuré. Ce qui explique la mise en place par le Président de la République, de plusieurs initiatives. Entre autres la mise en place du fonds d’appui aux femmes, la création d’un département ministériel exclusivement dédié à la promotion de la jeunesse, l’axe 4 du Programme social du gouvernement qui vise à « accroître l’accès des jeunes ainsi que des femmes à des revenus et à un emploi décent et stable. »

Après avoir prodigué de précieux conseils aux lauréates, la Ministre Anne Ouloto, au nom du Chef du gouvernement, a déclaré ouvert le Forum International du Leadership Féminin organisé dans le cadre du Programme African Women of the Future (AWF).

Pour cette deuxième édition, 24 jeunes femmes, venues de 09 pays africains dont la Côte d’Ivoire, ont résidé à l’Université Internationale de Grand Bassam où elles ont bénéficié d’une formation intensive pendant six (6) semaines.

Au programme de ce forum, figuraient : Panel - Networking - Concours pitch - Exposition - Graduation des AWF. Les Pitch ont porté sur diverses sujets, plus importants les uns que les autres : Protection de l’environnement, Malnutrition, hépatite virale, Mutilations génitales féminines. Le Premier Prix fut remporté par Dr PARÉ Stella Emmanuella, originaire du Burkina Faso ; Prix remis par la Ministre Anne Désirée Ouloto.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment