Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

IHE et l’OIPR signent une convention cadre de coopération au titre du PAHSA

Publié le samedi 3 aout 2019  |  AIP
Signature
© Abidjan.net par Atapointe
Signature de convention relative au projet d’aménagement hydroélectrique de Singrobo-Ahouaty
Abidjan le 02 août 2019. Afin de définir un cadre général de coopération entre IHE et l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves (OIPR), une convention a été signée ce vendredi à Abidjan dans le cadre du projet d’aménagement hydroélectrique de Singrobo-Ahouaty


Abidjan– A la suite d’une étude d’impact social et environnemental relative au Projet d’aménagement hydroélectrique de Singrobo-Ahouaty (PAHSA), une convention cadre de coopération a été conclue vendredi à Abidjan entre la société Ivoire Hydro Energy (IHE) et l’Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR).

L’accord, d’un montant d’une centaine de millions de Francs CFA pour les trois années à venir, dans un premier temps, a été signé au siège de l’OIPR à Cocody, par le président directeur général d’IHE, Etty Ekolan Alain d’une part et le directeur général de l’OIPR, le Colonel Tondossama Adama, d’autre part.

La convention s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la politique d’écocitoyenneté d’IHE par la prise en compte d’actions répondant aux objectifs et aux exigences du Plan d’action biodiversité (PAB), à savoir l’appui à la gestion de la réserve scientifique de Lamto.

Deux axes majeurs constituent ce plan d’action à savoir le renforcement des capacités opérationnelles pour la surveillance et la lutte anti-braconnage dans la réserve scientifique de Lamto et de sa zone périphérique (sous-préfectures de Taabo, de Pacobo et de Kpouébo), ainsi que l’appui au développement d’un programme de conservation communautaire.

Pour rappel, IHE est chargée de l’exécution d’un projet de barrage sur le Bandama, non loin de la réserve scientifique de Lamto. Le cadre de collaboration ainsi lancé entre lHE et l’OIPR, qui gère 14 aires protégées en Côte d’Ivoire, vise pour le premier cité à apporter au second, un ensemble d’équipements et un appui financier pour la préservation de la biodiversité, tout en impliquant les populations riveraines.

La signature de la convention cadre est renforcée par un plan d’actions dont une évaluation périodique des activités lors de la construction et de l’exploitation du barrage de Singrobo-Ahouaty. Il s’agit d’un projet de développement destiné à désenclaver toute la rive droite du fleuve Bandama, à favoriser les échanges et à améliorer les conditions de vie des populations.

D’une capacité de 44 mégawatts, le barrage de Singrobo-Ahouaty sera réalisé suivant un schéma de concession de type BOOT (build, own, operate and transfer). Localisé dans le département de Taabo (Sud, région de l’Agnéby-Tiassa), il est situé à environ 23 km en aval du barrage de Taabo sur le fleuve Bandama, en amont de la confluence des fleuves Bandama et N’Zi (3,5 km du village de Singrobo et 2km du village d’Ahouaty). Le PAHSA est constitué d’une phase de construction des ouvrages d’une durée de trois ans et d’une phase d’exploitation de 35 ans.


cmas
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment