Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Nouveau gouvernement : Pourquoi l’ex-ministre de l’Agriculture, Mamadou Sangafowa, n’a pas été reconduit

Publié le mercredi 4 septembre 2019  |  Abidjan.net
Mamadou
© Abidjan.net par PR
Mamadou Sangafowa Coulibaly, Ex-ministre ivoirien de l`agriculture


C’est le seul ministre, qui a perdu son poste dans la nouvelle équipe proposée par le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly et validée par le président de la République, Alassane Ouattara. Mamadou Sangafowa Coulibaly est sorti du gouvernement. L’ex-ministre de l’Agriculture n’a pas été reconduit à son poste ni affecté à une nouvelle fonction. Il a perdu carrément son portefeuille. Le Premier ministre et le Chef de l’Etat n’ont pas renouvelé leur confiance à ce natif du Poro comme Amadou gon Coulibaly.

A priori, Mamadou Sangafowa Coulibaly ne figure pas sur la liste des indécrottables fidèles du président de la République et de son chef de gouvernement. L’ex-ministre de l’Agriculture, selon des indiscrétions, serait un proche de l’ex-président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro dont il partage sa vision.

Ses positions ont souvent pris le contre-pied de celles des tenants actuels du pouvoir. En 2016, au cours d’une mission dite de remobilisation des bases du Rdr dans la région du Tchologo, l’ex-ministre de l’Agriculture, d’ordinaire réservé, lâchait à la face de tous : « Il est temps que le Rhdp (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix, Ndlr) songe à honorer sa dette de reconnaissance envers celui-là même qui a su, par sa force de caractère, ses convictions foncières, à bien mener le processus de sortie de crise, sanctionné par des élections ouvertes à tout le monde ». Mamadou Sangafowa affichait déjà cette position courageuse dans les tous débuts des déboires de Guillaume Soro, qui aura plaidé bec et ongles pour se faire réélire au perchoir pour le compte de l’ex-coalition au pouvoir.

Mieux, depuis la création du Rhdp, l’ex-ministre de l’Agriculture est l’un des rares membres du gouvernement, qui se réserve encore de faire la promotion de ce parti unifié. Une posture, qui justifie, sans doute, son éviction de ce gouvernement. « Tu es ministre, si tu n’es pas Rhdp, tu libères le tabouret, … », lançait, il y a quelques mois, Adama Bictogo, l’un des cadres de cette formation politique envers les hauts cadres de l’administration Ouattara, qui trainaient encore les pas à embarquer dans le nouveau parti au pouvoir. Faute d’avoir suivi Guillaume Soro qui, lui, a rendu le fauteuil au perchoir de l’Assemblée nationale, Sangafowa vient de perdre le sien dans le remaniement de ce mercredi 04 septembre 2019. L’homme qui parle d’une « dette de reconnaissance du Rhdp » envers les ex-forces nouvelles en aura payé le prix. Peut-être s’afficherait-il plus clairement désormais aux côtés du président du Comité politique, qui a annoncé officiellement sa candidature pour la présidentielle de 2020.

F.D.BONY
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment