Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Editorial : Fatim Cissé (CEO – DUX), Lady “bionique”

Publié le jeudi 12 septembre 2019  |  Esprit
Fatim
© Esprit par DR
Fatim Cissé (CEO – DUX), Lady “bionique”


“Si je ne suis qu’au début de cette aventure entrepreneuriale, je ressens déjà cette paix intérieure, la paix conférée par le sentiment de n’avoir jamais baissé les bras et d’avoir eu le courage de poursuivre ma vision. Je suis enthousiaste et fière, d’avoir pu amorcer ce processus qui aboutira irrémédiablement sur la création de centaines, voire de milliers d’emplois pour mon pays.”
Fatim Cissé, fondatrice et administrateice générale de Dux est en couverture de Esprit 21. Nous avons choisi de la révéler à un double titre. Primo, c’est une jeune femme entrepreneure qui a choisi de se mettre à son propre compte après un cursus professionnel enviable. Être une jeune femme dans le monde du business est en soi un challenge qu’il faut surmonter. Elle tient la barre depuis quatre ans. Tant mieux ! Secundo, parce qu’elle a choisi un domaine d’activité autant flou aux yeux de la grande masse que prometteur de l’avis des avertis précurseurs. En tous les cas, à observer les grands chamboulements dans les sociétés industrialisés du monde, il faut bien reconnaître que le sujet mérite que les Africains s’y penchent avec sérieux ou tout le monde acceptent d’y jeter un coup d’oeil. Au risque de subir une “cyber-colonisation de l’Afrique sub-saharienne”. C’est bien là les mots de Fatim pour traduire son amertume face cet autre retard prévisible de son continent si l’on y prend garde. Rien d’étonnant pour celle qui peine à faire comprendre à ses prospects le sens même de l’Intelligence Artificielle à fortiori l’intérêt d’embarquer pour le train du futur nouveau monde.

Fatim Cissé a le mérite d’avoir presque radicalement changé le cap de sa carrière professionnelle. Une posture audacieuse, réaliste et prometteuse. 85% des emplois en 2030 ne sont pas connus. De quoi s’inquiéter pour les jeunes africains. “Les emplois les moins qualifiés, répétitifs ou
dangereux seront les premiers visés par la disparition. Doter nos jeunes de compétences leur permettant de s’intégrer à ce nouveau monde qui se profile doit être une priorité pour nos nations” analyse-t-elle avant de conseiller aux gouvernants subsahariens “une réingénierie du système éducatif”.

Fatim Cissé est dans une certaine mesure un modèle d’audace et de valeurs pour la jeune fille africaine. Son message à cet effet est sans ambages : “faites vos propres choix et assumez-les. N’ayez pas peur d’échouer ou d’apprendre de nouvelles”.

Fatim Cissé, la féministe avant-gardiste se révèle à Esprit en mots et en intelligence et sans artifice.


Par Cheick Yvhane

Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment