Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le ministre Anoblé s’engage à poursuivre les vastes chantiers pour l’éclosion des PME

Publié le mardi 10 septembre 2019  |  AIP
Passation
© Abidjan.net par PR
Passation de charges au ministère de la promotion des PME
Mardi 10 septembre 2019. Abidjan. Le ministre du commerce et de l`industrie, Souleymane Diarrassouba a passé les charges de la promotion des PME à son collègue Félix Anoblé.


Abidjan, Le ministre de la Promotion des Petites et moyennes entreprises (PME), Félix Anoblé s’est engagé mardi à poursuivre les vastes chantiers ouverts pour l’éclosion des PME ivoiriennes, lors de la passation de charges avec son collègue du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, sous la supervision du conseiller technique du secrétaire général du Gouvernement, Mme Bamba Aminata.

“Je m’engage à poursuivre les vastes chantiers ouverts pour l’éclosion réelle des PME ivoirienne pour leur pleine contribution à la croissance de notre pays, à la multiplication des offres d’emplois et du recul de la pauvreté”, a déclaré M. Anoblé.

Ces chantiers, selon Souleymane Diarrassouba, sont la mise en place du fonds de garantie des PME et l’observatoire national de la politique de développement des PME, l’opérationnalisation des fonds ivoiriens pour l’innovation, le statut de l’entreprenariat et l’appui à l’Agence Côte d’Ivoire PME.

Les PME ivoiriennes représentent plus de 80% du tissu des entreprises formellement constituées, mais elles ne contribuent qu’à hauteur de 18 à 20% du Produit intérieur brut (PIB) contre plus de 60% dans les pays développés.

En vue de favoriser leur émergence en Côte d’Ivoire, le Gouvernement a adopté la loi numéro 2014-140 du 24 mars 2014 portant orientation de la politique nationale de promotion des PME.

A cela s’ajoute, la stratégie de développement des PME dénommée « ProgrammePhoenix », adoptée en Conseil des ministres le 18 septembre 2015.

Ce programme comporte quatre piliers et axes notamment l’amélioration de l’accès aux financements et aux marchés, le renforcement des capacités techniques et managériales, l’amélioration du climat des affaires des PME, le développement de la culture entrepreneuriale et de l’innovation.

En plus de certains avantages fiscaux accordés aux PME, des financements obtenus auprès de certaines banques et la commande publique (20% des marchés publics réservés aux PME) et la création de l’Agence Côte d’Ivoire PME, l’Etat a également mis en œuvre des incubateurs d’entreprises dans les communes d’Abidjan, de Yamoussoukro, de San Pedro et de Bouaké.

Toutes ces actions visent à valoriser ce secteur qui crée beaucoup de richesses et d’emplois surtout pour les jeunes.

(AIP)

bsp/ask
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment