Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Diplomatie
Article
Diplomatie

Cacaoculture: Dominique Ouattara présente les engagements de la Côte d’Ivoire aux sénateurs Ron Wyden et Sherrod Brown

Publié le mercredi 18 septembre 2019  |  AIP
Entretien
© Présidence par David Zamblé
Entretien de la Première Dame, Dominique Ouattara avec les sénateurs Ron Wyden et Sherrod Brown
Mardi 17 septembre 2019. Senate Building à Washington DC. Entretien de la Première Dame, Dominique Ouattara avec les sénateurs Ron Wyden et Sherrod Brown, respectivement représentants aux Congrès américain des Etats de l’Oregon et de l’Ohio


Abidjan - La présidente du comité national de surveillance des actions de lutte contre la Traite, l’exploitation et le travail des enfants, Dominique Ouattara, a présenté mardi, à Washington DC (Etats-Unis), les engagements de la Côte d’Ivoire dans le cadre de la lutte contre le travail des enfants dans la cacaoculture aux sénateurs Ron Wyden et Sherrod Brown, respectivement représentants au Congrès américain des Etats de l’Oregon et de l’Ohio.

Ils sont les auteurs de la lettre adressée au département de la sécurité intérieur des Etats-Unis d’Amérique portant sur une menace de l’embargo sur le cacao ivoirien. Mme Ouattara, face à ces personnalités, a non seulement levé l’équivoque sur l’engagement du Gouvernement ivoirien dans le processus de remédiation du phénomène de travail des enfants dans les plantations de cacao, mais aussi, présenté les conséquences de cette mesure sur les producteurs, rapporte un communiqué du cabinet de la Première Dame transmis à l’AIP.

L’épouse du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, s’est félicitée du bon déroulement des échanges. « Nous avons pu expliquer tous les efforts que nous faisons pour remédier au travail des enfants, et je crois que nous avons été compris », a-t-elle assuré.

Ses hôtes l’ont félicitée pour son engagement personnel et le travail abattu dans le cadre de la lutte contre le Travail des enfants dans la cacaoculture. Ils ont relevé que leur action ne visait pas à nuire à la Côte d’Ivoire, mais à susciter plus d’actions concrètes de la part de l’industrie du cacao et du chocolat dans la chaîne de remédiation du phénomène.

Le Secrétaire général de la Présidence ivoirienne, Patrick Achi et l’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Côte d’Ivoire aux États-Unis d’Amérique, Haidara Mamadou, ont pris part à cette rencontre.

(AIP)

gak/ask
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment