Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le ministère des Mines entame des consultations sur la future politique minière

Publié le vendredi 27 septembre 2019  |  AIP


Abidjan- Le ministère des Mines et de la Géologie a entamé, jeudi, à Abidjan, des consultations avec des opérateurs du secteur en vue de l’élaboration de la future politique censée doter le secteur d’un outil de guidage et de pilotage appelé à définir, pour les cinq prochaines années, la vision du gouvernement, les axes clés, les moyens de réformes à mettre en œuvre et les résultats attendus.

Le premier groupe mis à contribution a été les dirigeants de premier plan des entreprises minières réunis au sein du Groupement professionnel des miniers de Côte d’Ivoire (GPMCI). Ces opérateurs ont eu des échanges avec le ministre Jean-Claude Kouassi sur les conclusions de leurs réflexions adoptées au cours d’un atelier.

Leurs réflexions ont porté sur l’examen de la problématique de la réalisation de l’infrastructure géologique, le cadre juridique, fiscal, économique et financier et enfin les questions environnementales ainsi que celles liées au contenu local et au développement local.

Face aux nombreux défis qui subsistent et qui restent à relever malgré les progrès significatifs enregistrés, le Ministre Kouassi a appelé les membres du GPMCI à un renforcement de la collaboration entre l’Etat et le secteur privé.

"Cet état de fait exige que nous redoublions d’efforts et surtout que nous renforcions la collaboration Etat-secteur privé et la coordination de nos initiatives car c’est en agissant de concert que nous parviendrons à relever les défis qui s’imposent à nous dans le domaine", a-t-il souhaité.

Au nom du GPMCI, le président Ibrahim Danso, a exprimé la gratitude de ses membres au gouvernement pour le choix d'un processus "inclusif et participatif" qui voit le ministère de tutelle solliciter leur contribution à l’essor du secteur minier.

Il a rassuré le Ministre Jean-Claude Kouassi de leur disponibilité à faire aboutir la future politique minière telle que envisagée par le gouvernement sous la houlette du Président Alassane Ouattara.

Cette rencontre était la première d’une série qui impliquera toutes les parties prenantes. Elle avait pour but d’informer officiellement l’ensemble des parties prenantes du processus en cours, de recueillir les attentes et les préoccupations des acteurs clés du secteur minier, de favoriser l’adhésion et la participation de tous au processus et de faciliter la compréhension, l’appropriation et la mise en œuvre de la future politique minière.

Le gouvernement ambitionne de passer la contribution du secteur minier dans le Produit intérieur brut (PIB), qui était de 2% en 2011, à 4% à l'horizon 2020, rappelle-t-on.


fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment