Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

L’ancien maire de Dakar libéré après une grâce présidentielle

Publié le lundi 30 septembre 2019  |  AIP
Khalifa
© Jeune Afrique par Clément Tardif
Khalifa Sall, député et maire de Dakar


Abidjan, L’ancien maire de Dakar, Khalifa Sall, condamné à une peine de cinq ans d'emprisonnement et à une amende de cinq millions de FCFA, a été libéré dimanche après une grâce présidentielle.

Le président sénégalais, Macky Sall, a accordé une "remise totale des peines" à Khalifa Sall, en détention depuis mars 2017, a été reconnu en 2018 coupable de "faux et usage de faux en écriture de commerce, faux et usage de faux dans des documents administratifs et escroquerie portant sur des deniers publics" par le tribunal de Dakar. Il a été libéré en plus de deux de ses collaborateurs, Mbaye Touré et Yaya Bodian, également emprisonnés en même temps que lui.

Khalifa Sall, 63 ans, élu maire de Dakar en 2009 et réélu en 2014, est un dissident du Parti socialiste et de la majorité qui a fait élire et réélire Macky Sall en 2012 et 2019. En août 2018, un décret du chef de l'Etat avait mis fin à ses fonctions de maire de Dakar et remplacé par un de ses proches, Sowam Wardini, élu par les conseillers municipaux.

Début 2019, la Cour suprême avait rejeté le recours de Khalifa Sall qui contestait sa condamnation à cinq ans de prison pour escroquerie. Elu député aux élections législatives en 2017, il n'avait pas pu siéger. Aussi, sa candidature à l'élection présidentielle de 2019 avait été rejetée par la justice en raison de sa condamnation judiciaire.

(AIP)

Tls/kp
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment