Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Économies: Les experts du monde des finances se réunissent à Abidjan pour le 5è Forum sur le Financement du Développement.

Publié le mardi 1 octobre 2019  |  Abidjan.net
Ouverture
© APA par Saliou AMAH
Ouverture à Abidjan d`un forum sur le financement du développement en Afrique de l`ouest
Mardi 1er Octobre 2019. Abidjan. La cinquième édition du forum sur le financement du développement organisée par le groupe de la Banque de la mondiale s`est ouverte ce mardi à Abidjan au cours d`une cérémonie présidée par le président ivoirien Alassane Ouattara.


Son Excellence Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire, a procédé, ce mardi 1er octobre 2019 au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan, à l’ouverture de la 5è édition du Forum sur le Financement du Développement, organisée par le groupe de la banque mondiale après l’édition 8 au Rwanda.

Dans son discours d’ouverture, le Président s’est dit heureux et fier d’accueillir cette 5è édition de ce rendez-vous sur les finances dans une Côte d’Ivoire qui a renoué avec la stabilité . "C’est véritablement avec un grand plaisir que je prends part à cette cérémonie d’ouverture de l’édition 2019 du financement du développement organisée par le groupe de la banque mondiale" .

Il a dressé un bilan aussi bien des potentialités naturelles, énergétiques et économiques du continent que de ses performances de développement à l’échelle mondiale. "Le continent africain abrite 60% des terres arables du monde. Ses ressources énergétiques sont abondantes. Quatre des 10 économies les plus dynamiques du monde, y compris la Côte d’Ivoire, se trouvent sur le continent africain.", a-t-il soutenu.

Revenant sur l’événement du jour, Alassane Ouattara s’est appesanti sur l’importance capitale que revêt ce Forum sur le financement du Développement. " Mesdames et Messieurs, la cérémonie qui nous rassemble aujourd’hui revêt une grande importance, car la problématique du financement du développement constitue véritablement une priorité pour chacun de nos Etats", a-t-il précisé. Non sans mentionner les efforts consentis de part et d’autres pour la question sécuritaire avec la menace terroriste qui devient de plus plus préoccupante et retarde le développement du continent.

Il a encouragé ses pairs africains à mettre en exergue des actions concrètes allant dans le sens de l’amélioration du financement du développement et de l’essor économique et social des États. "Pour ma part, je pense que les pays africains doivent se focaliser
sur les quatre (4) priorités suivantes : Premièrement, l’accélération de la mobilisation des ressources intérieures...Deuxièmement, l’amélioration du climat des affaires afin d’attirer les investissements privés nationaux et

internationaux, y compris les partenariats public-privé (PPP) et le capital investissement...Troisièmement, le Développement d’un secteur financier solide et diversifié et l’accroissement du taux de l’épargne intérieure, tant privée que publique, afin d’augmenter le montant et la durée des prêts, nécessaires à l’investissement dans les infrastructures et rendre le coût du crédit plus accessible aux PME. Quatrièmement enfin, la mobilisation des capitaux institutionnels...", a-t-il suggéré.

C’est avec une note d’espoir que le président de la République de Côte d’Ivoire a clos son propos:"Je reste convaincu, qu’au terme de ce forum, des solutions techniques et financières innovantes seront trouvées, afin d’accélérer la mise en œuvre des différents projets de développement et répondre ainsi efficacement aux besoins de nos populations.". Mais avant lui, monsieur Akihiko Nishio, vice-président du financement du développement à la banque mondiale, a pris la parole pour situer le cadre de cette rencontre de haut niveau et souhaiter la bienvenue aux invités et participants.

KONE Mamadou
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment