Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

7eme édition de Archibat, le ministre Bruno Koné: “Nous risquons d’être dépassés si”

Publié le jeudi 3 octobre 2019  |  L’intelligent d’Abidjan
Cérémonie
© Abidjan.net par Abraham Camara
Cérémonie d`ouverture de la 7ème édition du salon ARCHIBAT
Abidjan le 1er octobre 2019. La 7ème édition du salon ARCHIBAT s`est ouverte ce mardi dans la commune de Port-Bouët route de l`aéroport en présence du ministre de la Construction, du logement et de l’urbanisme Bruno Koné. Photo : Bruno Koné, Ministre de la Construction, du logement et de l’urbanisme.


Bruno Koné, ministre de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme a ouvert, le mardi 1er octobre 2019 dans la commune de Port-Bouët, la 7ème édition du salon de l'architecture et du bâtiment dénommé Archibat.

Devant les 300 exposants pour cette édition dont le pays à l'honneur est la Tunisie, Bruno Nabagné Koné est revenu sur la politique du gouvernement ivoirien en matière de logements des populations : "Les défis de notre temps sont nombreux, et sans partage, sans l'ouverture, sans formation continue, nous risquons d'être dépassés. Les populations expriment le besoin de vivre dans un cadre sain, mais malheureusement les logements économiques sont à 12, 5 millions de FCFA. C'est pourquoi le gouvernement a opté pour les LEM (Logements à équipements modérés). L'État peut supporter 30 à 40% du coût de ces logements, mais 50 à 60%, c'est intenable. Il nous faut donc rechercher des voies originales pour apporter des réponses à cette problématique, en conformité avec nos réalités. Il y’a 132 quartiers précaires dans le District d'Abidjan qui abritent un million d'habitants. En 2010, le Président Alassane Ouattara avait l'ambition de construire 60. 000 logements, à travers le Programme présidentiel de logements sociaux. Ce chiffre a été porté à 150. 000 logements en 2015, compte tenu de l'engouement au sein de la population. Aujourd'hui le besoin en logements à Abidjan est estimé à 500. 000 logements. Nous sommes donc loin du compte (...) Nous avons créé les conditions pour que le Programme de logements sociaux redevienne un succès, sur la base des expériences et corrections à apporter à nos erreurs. Nous avons actuellement 600 hectares de réserves foncières, l'État a investi 30 milliards de FCFA dans les Voiries et réseaux divers (VRD), et a concédé 350 milliards de FCFA d'exonération fiscales. La vraie cible des logements sociaux, ce n'est pas ceux que nous voyons actuellement, mais plutôt le million de nos concitoyens qui vivent dans les quartiers précaires, ceux qui ont des revenus inférieurs à 150. 000 FCFA. À ce titre, il est prévu 70 milliards de FCFA pour le Programme des logements sociaux. Comme solutions, nous pensons à la location-vente ou à la location-simple.
Commentaires
Playlist Economie
Toutes les vidéos Economie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment